La mort de Benoît Violier fait le tour du monde

Presse internationaleLa presse étrangère a largement relayé le décès du chef étoilé franco-suisse.

Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les titres sont presque unanimes: «meilleur chef du monde», «grand chef», «chef étoilé». De la France au Pérou, en passant par les Etats-Unis ou Malte, de nombreux médias internationaux évoquaient lundi la mort tragique de Benoît Violier.

Dans la presse française, tant le Figaro que Le Monde consacrent un article au décès du «grand chef cuisinier». Citant le journal Le Temps, le Figaro rappelle que Benoît Violier avait perdu en 2015 «ses deux pères»: son véritable père en avril et son mentor, Philippe Rochat, en juillet.

En Grande-Bretagne, le Guardian et l'Independent titrent «'World's best chef' found dead» («meilleur chef du monde» retrouvé mort) sur leur site internet. Le Times parle de celui qui était «considéré comme l'un des meilleurs au monde».

Ces médias s'inspirent en grande partie des médias suisses et joignent à l'article les tweets d'autres chefs célèbres, tels que Paul Bocuse ou Marc Veyrat, qui se dit «anéanti».

La plupart rappellent que Benoît Violier venait de recevoir, en décembre, la distinction de «meilleur restaurant du monde» par «La Liste», classement de mille tables d'exception.

Menus à 370 dollars

Certains médias mentionnent que le chef franco-suisse était un passionné de chasse. Aux Etats-Unis, le site de CNN évoque ses «menus dispendieux à 370 dollars», qui faisaient la part belle au gibier. Le New York Times souligne les trois étoiles de Benoît Violier au guide Michelin.

Plusieurs grands journaux allemands, italiens, belges ou espagnols font également part de ce décès. La nouvelle se retrouve même sur un site d'informations péruvien, le pays se distinguant par une grande tradition gastronomique en Amérique du Sud. (ats/nxp)

Créé: 01.02.2016, 13h05

Galerie photo

Benoît Violier en images

Benoît Violier en images Retour sur le parcours du chef étoilé du Restaurant de l'Hôtel de Ville de Crissier (VD) disparu le 31 janvier.

Articles en relation

Une minute de silence pour le chef Benoît Violier

Palmarès du Michelin Endeuillé, le guide Michelin a annoncé les nouveaux étoilés de son édition 2016. Plus...

Vive émotion après le décès de Benoît Violier

Gastronomie La disparition du chef étoilé de l'Hôtel de Ville de Crissier a peiné ses collègues et bien au-delà. Les hommages affluent. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.