Passer au contenu principal

De Mossoul à la Gruyère, le périple d’une réfugiée yézidie

Rescapée des exactions commises par l’État islamique, Adiba Qasim a trouvé refuge chez des retraités fribourgeois.

La jeune Irakienne Adiba Qasim avec Dora et Bernard Huwiler. Le couple qui l’a accueillie en Gruyère héberge aussi Mahdi, un requérant d’asile afghan de 19 ans (à g.). CHARLES ELLENA
La jeune Irakienne Adiba Qasim avec Dora et Bernard Huwiler. Le couple qui l’a accueillie en Gruyère héberge aussi Mahdi, un requérant d’asile afghan de 19 ans (à g.). CHARLES ELLENA

Lorsque la sonnette retentit, Adiba Qasim se presse d’ouvrir la porte d’une villa cossue dans la campagne fribourgeoise. L’Irakienne de 24 ans joue l’hôtesse à merveille. Son sourire poli ne parvient pourtant pas à cacher le malaise dans son regard. Accueillie par un couple de retraités, la jeune femme revient de loin. Elle a été catapultée du Kurdistan irakien au village de Vaulruz, en Gruyère, en décembre dernier. Un décalage qui donne le vertige.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.