Multinationales: vers un contre-projet à l'initiative

SuisseContrairement à l'initiative, le contre-projet prévoit que seules les entreprises avec plus de 500 employés et un chiffre d'affaires d'au moins 80 millions seraient concernées.

Un contre-projet indirect se dessine à Berne pour l'initiative populaire pour des multinationales responsables.

Un contre-projet indirect se dessine à Berne pour l'initiative populaire pour des multinationales responsables. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un contre-projet indirect devrait être opposé à l'initiative populaire pour des multinationales responsables. La commission des affaires juridiques du Conseil des Etats se rallie au Conseil national. La Chambre des cantons se prononcera une nouvelle fois sur cette proposition cet automne.

Lors de la session de printemps, elle avait décidé de ne pas entrer en matière sur le contre-projet indirect, le jugeant inutile. Par 7 voix contre 4, sa commission lui propose de revoir sa position. Celle-ci n'a pas encore terminé l'examen du texte, mais il devrait être soumis au conseil en septembre, ont indiqué mercredi les services du Parlement.

Contre-projet limité

Soutenue par de nombreuses organisations, l'initiative veut obliger les sociétés sises en Suisse à examiner régulièrement les conséquences de leur activité sur les droits humains et l'environnement, également à l'étranger.

Les entreprises manquant à ce devoir de diligence devraient répondre des dommages causés, y compris par les sociétés qu'elles contrôlent sans participer directement aux activités incriminées.

Contrairement à l'initiative, le contre-projet prévoit que seules les entreprises avec plus de 500 employés et un chiffre d'affaires d'au moins 80 millions seraient concernées. Il renforce à la fois le droit des sociétés, le code des obligations et la responsabilité individuelle des entreprises. Le texte va moins loin en matière de responsabilité en excluant celle des gestionnaires et dirigeants d'une société. (ats/nxp)

Créé: 14.08.2019, 12h18

Articles en relation

Un pas vers la taxation des géants du numérique

G7 Finances Réunis en France, les Etats membres du G7 ont trouvé un consensus pour taxer les activités digitales des multinationales. Plus...

Entreprises responsables: le contre-projet

Suisse Le maintien du contre-projet par le Conseil national permettra le retrait de l'initiative populaire sur les multinationales responsables. Plus...

La Suisse attire moins les multinationales

Ecnonomie Une étude parue dans la presse dominicale montre que s'il y a 20 ans notre pays était un premier choix pour les grosses firmes, il a reculé désormais au 3e rang. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 août 2019
(Image: Bénédicte ) Plus...