Le musée Anna Göldi a reçu un joli don

GlarisUn million de francs, c'est la somme donnée au musée Anna Göldi à Ennenda, qui doit lui permettre d'ouvrir toute l'année.

Le musée d'Anna Göldi à Ennenda a ouvert ses portes en août 2017.

Le musée d'Anna Göldi à Ennenda a ouvert ses portes en août 2017. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le musée consacré à Anna Göldi qui a ouvert en 2017 dans le canton de Glaris a reçu un don d'un million de francs. La manne doit permettre d'aménager l'établissement afin qu'il soit ouvert toute l'année, indique lundi soir son directeur Fridolin Elmer.

Actuellement, le musée ferme ses portes durant les mois d'hiver, soit entre novembre et mars, en raison du froid. L'exposition est installée dans un bâtiment historique d'Ennenda (GL): le Hänggiturm construit au milieu du XIXe siècle, pic de l'industrie textile, qui servait de tour de séchage. Grâce à ce don, le lieu pourra à l'avenir être chauffé.

L'aménagement d'une bibliothèque est également à l'étude, note le musée dans son communiqué. La direction espère réaliser tous ces changements d'ici 2019. L'argent provient d'une mécène qui connaît les réalités locales, souligne le texte. Cette dernière entretient une relation étroite avec la culture glaronaise et le site historiquement important qu'est la Hänggiturm.

Le musée d'Anna Göldi à Ennenda a ouvert ses portes en août 2017. Il faisait auparavant partie du musée local de Mollis (Ortsmuseum) situé à quelques kilomètres.

«Dernière sorcière d'Europe»

Anna Göldi a été jugée pour sorcellerie et empoisonnement de la fille de son employeur, Johann Jakob Tschudi. Son destin est considéré comme un exemple de justice arbitraire à l'époque de l'ancienne Confédération.

Le musée retrace la vie, le procès très bien documenté et la mort de celle que l'on surnomme la «dernière sorcière d'Europe», exécutée en 1782. Des îlots thématiques abordent également les thèmes de la psychose des sorcières, des réseaux du pouvoir ou encore des Lumières. Le parlement glaronais a entièrement réhabilité Anna Göldi en 2008, en la reconnaissant officiellement non coupable. (ats/nxp)

Créé: 13.02.2018, 01h38

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

«Les agriculteurs sous pression et les vaches orphelines», paru le 26 mai 2018
(Image: Valott) Plus...