Un musée de Payerne a reçu 100'000 francs de la part de Saab

Votation sur le GripenSelon Blick, le musée de l'aviation militaire de Payerne aurait reçu 100'000 francs de la part des fabricants du Gripen. Ceci alors qu'ils ont été priés de ne plus s'immiscer dans la campagne en vue du 18 mai.

Saab, le constructeur du Gripen sur lequel la Suisse se prononcera le 18 mai, a été généreux avec le musée de l'aviation militaire de Payerne.

Saab, le constructeur du Gripen sur lequel la Suisse se prononcera le 18 mai, a été généreux avec le musée de l'aviation militaire de Payerne. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Pas une semaine ne se passe ces derniers temps sans qu'une nouvelle révélation ait lieu sur le Gripen et la campagne en vue de la votation du 18 mai prochain. Cette fois, c'est le musée de l'aviation militaire de Payerne qui aurait reçu un don de 100'000 francs de la part des fabricants de l'avion de combat, révèle le Blick.

L'information a été confirmée par Richard Smith, le responsable pour la Suisse de Saab, l'entreprise suédoise qui fabrique le jet. Il se défend toutefois: «Cette décision a été prise au printemps 2013, soit bien avant que le référendum ait été lancé». Il ajoute: «l'héritage de l'aviation suisse mérite d'être préservé», tout en précisant que des parrainages similaires existent dans d'autres lieux.

Des précédents

Rappelons que Saab, qui avait déjà donné 200'000 francs au comité pro-Gripen en vue du 18 mai, avait été rappelé à l'ordre en février par Ueli Maurer. Le ministre de la Défense avait prié l'avionneur suédois de ne plus s'immiscer dans la campagne et le comité avait rendu l'argent.

L'ex-chef de l'Armée Christoph Keckeis, président de l'association Espace Passion qui gère le musée à Payerne, est très reconnaissant du don de Saab. L'avionneur serait l'un des 70 parrains mais son don ne serait pas le plus important. En contrepartie, Saab a le droit d'utiliser les infrastructures du musée pour d'éventuelles mesures compensatoires avec les PME romandes après l'achat de l'avion de combat.

(nxp)

Créé: 03.04.2014, 09h49

Articles en relation

Crash ou envol pour le Gripen?

Votation du 18 mai Les Suisses devront se prononcer sur la loi sur le fonds Gripen. La bataille est acharnée même si pour l’instant l’avion de combat semble avoir du plomb dans l’aile. Récapitulatif des enjeux. Plus...

Les Gripen «engloutiront 10 milliards»

Avions de combat L'alliance «Non aux milliards pour des avions de combat» part en campagne contre l'achat de 22 Gripen pour un montant de 3,126 milliards de francs. Selon eux, ils coûteraient bien plus que prévu. Plus...

En cas de oui au Gripen, Pilatus vendra des avions à la Suède

Accord En cas d'achat du Gripen par la Suisse, l'avionneur helvétique Pilatus vendra à l'armée suédoise une vingtaine d'avions d'entraînement PC-21. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.