«La musique n'a rien à faire dans la Constitution»

Votation du 23 septembre Ruedi Noser combat l'article pour l'encouragement de la formation musicale des enfants en votation le 23 septembre prochain. Inutile et déplacée, juge le conseiller national PLR zurichois.

Pour Ruedi Noser «le texte est vague, ce n'est qu'une déclaration d'intention qui ne changera rien dans les faits»

Pour Ruedi Noser «le texte est vague, ce n'est qu'une déclaration d'intention qui ne changera rien dans les faits»

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les Suisses voteront le 23 septembre sur l'arrêté fédéral visant à encourager la formation musicale des jeunes. Un nouvel article dans la Constitution qui permettra notamment «d'harmoniser l'enseignement de la musique» au niveau national, selon le conseiller fédéral Alain Berset ce matin.

Le Parti-libéral radical s'oppose à ce contre-projet de l'initiative populaire Jeunesse + musique. Mais le sujet ne déchaîne pas les passions politiques. En Suisse romande les élus PLR, favorables ou non, ne mènent pas campagne.

L'entrepreneur et conseiller national zurichois Ruedi Noser ne fait en revanche pas mystère de ses positions tranchées sur la question. L'ancien vice-président du «grand vieux parti» a ferraillé au Parlement et dans sa formation pour le non. Questions.

24 heures - Vous n'aimez pas la musique?

Ruedi Noser: Au contraire! J'en écoute beaucoup. Tous mes enfants apprennent cette discipline et je les encourage. Mais la vraie question n'est pas l'amour ou le désamour de la musique, c'est ce qu'on veut inscrire dans la Constitution fédérale. Et je pense que l'enseignement de la musique n'a rien à y faire.

24 heures - Pourquoi?

Ce domaine est clairement du ressort des cantons. Certains on fait des lois, d'autres ont délégué aux communes le soin de s'en charger. Les cantons ont déjà beaucoup investi dans cette formation. Lorsque vous comparez les moyens donnés pour les différentes formations, la musique est bien servie. Il n'y aucune raison de faire une loi fédérale qui empiète sur le fédéralisme et ne tienne pas compte des sensibilités cantonales.

24 heures - N'est-ce pas le rôle de la Confédération d'aider à harmoniser les pratiques entre les cantons et contribuer à offrir les mêmes chances partout?

Mais la Confédération n'aidera rien du tout avec cet article, car il n'a aucun effet concret. Ce texte est vague, ce n'est qu'une déclaration d'intention qui ne changera rien dans les faits à l'investissement des cantons pour l'enseignement de la musique. La Constitution ne doit pas être un catalogue de déclarations et de bonnes intentions.

24 heures - La musique n'est-elle pas un ciment national et un élément important pour l'intégration?

Oui, je reconnais que la musique est importante. C'est même un élément essentiel pour l'intégration, mais pas davantage que l'apprentissage de l'anglais ou le sport. Il y a beaucoup de choses importantes. On ne les inscrit pas pour autant dans la Constitution. Pourquoi justement y mettre l'encouragement à la musique et pas les autres branches?

24 heures - L'encouragement à la musique semble avoir les faveurs de la cote face au scrutin du 23 septembre. Vous battez-vous seul contre tous?

Je ne suis pas tout à fait sûr que cet article va passer la rampe. Si les citoyens y réfléchissent un peu ils se rendront compte qu'il ne serait pas juste de n'inscrire que la musique dans la Constitution par rapport aux autres branches, que ce n'est pas le rôle de la Confédération et surtout que ce texte n'apporte rien.

Créé: 20.08.2012, 13h36

Articles en relation

Alain Berset veut promouvoir la formation musicale

votations du 23 septembre La musique renforce la cohésion du pays. Fort de ce principe, Alain Berset a fait lundi l'éloge de l'article constitutionnel sur la promotion de la formation musicale en votation le 23 septembre. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.