Le National discute de l'initiative sur l'eau potable

SuisseLa Chambre du peuple empoigne ce mercredi le texte qui exige une production sans pesticides et sans antibiotiques en Suisse.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Mercredi, le Conseil national discute de cette initiative qui pourrait changer radicalement le visage de l'agriculture suisse et la rendre plus écologique.

L’initiative «Pour une eau potable propre» exige une production sans pesticide. Les exploitations doivent renoncer à tous les produits phytosanitaires et biocides. Le texte demande aussi que les fourrages et les aliments complémentaires pour les animaux de rente soient produits sur l’exploitation.

Seules les exploitations qui remplissent ces critères pourraient recevoir des subventions fédérales. Selon les initiants, l’achat d’aliments serait toujours possible. L’Union suisse des paysans estime au contraire que le texte est trop radical. (ATS/nxp)

Créé: 19.06.2019, 08h38

Articles en relation

Le Valais veut limiter l'arsenic dans l'eau potable

Santé Plusieurs communes valaisannes ont lancé des plans d'action pour assainir leurs eaux six mois après l'entrée en vigueur de la nouvelle norme fédérale. Plus...

Zurich ne privatisera pas la distribution d'eau

Votation du 10 février La révision de la loi cantonale sur l'eau prévoyait une privatisation partielle de la distribution de l'eau potable. Les citoyens zurichois ont suivi la gauche qui s'y opposait. Plus...

L'eau potable lausannoise est-elle de bonne qualité?

Rapport Le Service de l'eau de la Ville a effectué plus de 6000 prélèvements en 2018 afin de déterminer le taux de conformité de l'eau. Résultats. Plus...

Qu’est-ce qui pollue les eaux souterraines en Suisse?

Environnement Les stations de mesure de la Confédération livrent des données précieuses sur les substances chimiques présentes dans notre principale source d’eau potable. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.