Passer au contenu principal

Les navettes autonomes débarquent en ville de Berne

La capitale fédérale teste un minibus qui roule tout seul. Reportage dans celui que les Bernois surnomment déjà leur «escargot».

Ces navettes peuvent atteindre une vitesse de pointe de 20 km/h. Mais elles dépassent rarement les 14 km/h. Les Bernois les surnomment d’ailleurs affectueusement les «escargots».
Ces navettes peuvent atteindre une vitesse de pointe de 20 km/h. Mais elles dépassent rarement les 14 km/h. Les Bernois les surnomment d’ailleurs affectueusement les «escargots».
DR

Il ressemble à un bus dessiné par un enfant. À quelques pas de la célèbre piscine du Marzili – en contrebas du Palais fédéral – un petit véhicule rouge remonte doucement la rue. Sa particularité? Il circule de façon autonome, sans chauffeur. Depuis le 8 juillet, Berne accueille en effet l’un des projets pilotes validés par l’Office fédéral des routes (OFROU). L’objectif est de tester ce qui sera peut-être la mobilité de demain.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.