Neuf jeunes sur dix s'estiment en bonne santé

SuisseSelon une étude zurichoise, les jeunes adultes suisses se sentent en forme mais ils sont nombreux à souffrir des maux liés potentiellement aux écrans.

Certaines formes d'utilisation des médias électroniques pourraient être à l'origine de ces troubles.

Certaines formes d'utilisation des médias électroniques pourraient être à l'origine de ces troubles. Image: illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Neuf jeunes sur dix en Suisse s'estiment en bonne voire excellente santé, selon une étude de la Haute école zurichoise des sciences appliquées (ZHAW). Ils sont néanmoins nombreux à souffrir de maux potentiellement liés à l'utilisation des médias électroniques.

Cette étude JAMESfocus a été menée par le groupe de psychologie des médias de la ZHAW sur mandat de Swisscom. Elle vise à étudier les liens entre l'utilisation des médias et la santé des 12 à 19 ans.

Plus de la moitié des jeunes (53%) se disent régulièrement fatigués, soit plusieurs fois par semaine ou même chaque jour. Un cinquième à régulièrement des problèmes de concentration, est irrité, de mauvaise humeur ou nerveux, a indiqué mercredi la ZHAW dans un communiqué.

Un cinquième également se plaint régulièrement de maux de dos ou de tête. De surcroît, 21% ont des problèmes à s'endormir et 16% à dormir d'une traite.

Sédentarité et postures malsaines

Selon les chercheurs, certaines formes d'utilisation des médias électroniques pourraient être à l'origine de ces troubles, par exemple en favorisant la sédentarité ou des postures corporelles malsaines.

L'étude tend également à mettre en évidence un lien entre certains troubles psychiques, les problèmes de sommeil et une utilisation excessive des réseaux sociaux, selon ses auteurs. Ces derniers soulignent que ce n'est pas forcément la durée d'utilisation qui compte, mais aussi les contenus consultés.

L'étude JAMES est effectuée tous les deux ans depuis 2010 par la ZHAW sur mandat de Swisscom. Plus de 1000 jeunes sont interrogés dans les trois principales régions linguistiques de Suisse. La série JAMESfocus approfondit certains aspects. (ats/nxp)

Créé: 29.01.2020, 09h43

Articles en relation

Le matin, les enfants sont mieux loin des écrans

Tech Mettre des bambins tôt le matin devant un écran favoriserait les troubles du langage, selon une étude française. Plus...

Moins de cinémas, mais autant d'écrans

Suisse Depuis les années 60, le nombre des cinémas s'est réduit de moitié, mais pas les écrans. Les salles sont devenues plus petites. Plus...

Une loi pour lutter contre l'addiction aux écrans

Italie La dépendance au smartphone est au coeur d'une proposition de loi en Italie qui vise à lutter contre son usage abusif. Plus...

OMS aux tout-petits: moins d'écran, plus de jeux

Santé Les enfants d'un à quatre ans devraient faire au moins trois heures d'activité physique par jour, selon l'OMS. Ils devraient aussi passer moins de temps devant les écrans. Plus...

Arrêter la clope avant une opération réduit les risques

Santé Stopper la cigarette avant une intervention chirurgicale a des effets positifs sur la santé du patient, selon une étude de l'OMS. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.