Neuf Suisses sur dix ont la fibre voyageuse

TourismePrès de la moitié des Suisses part trois fois ou plus en vacances par an pour une durée de minimum trois jours. Et les voyages longs sont encore plus appréciés que les courts.

Vidéo: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'envie de voyager des Suisses ne se dément pas: 88% d'entre eux partent au moins une fois par an en vacances ou entreprennent au moins un voyage privé de trois jours par an.

Près de la moitié des Suisses part trois fois ou plus en vacances par an, pour une durée de minimum trois jours, selon une enquête présentée mercredi par Allianz Partners Suisse en collaboration avec l'institut d'études de marché Link auprès de 1000 personnes. Les voyages longs sont encore plus appréciés que les courts, a expliqué le chef d'Allianz Partners Schweiz, Olaf Nink, mercredi, devant des médias réunis à Zurich. Seuls 11% des interviewés ne voyagent pas.

Les voyageurs associent le développement durable aux moyens de transport. Un bon quart des interrogés affirment voyager en train ou ne jamais utiliser ou rarement l'avion. Il s'agit d'un voeu pieux, a suggéré M. Nink, au regard des très bons chiffres du trafic passager des aéroports.

Le climat, un sujet mineur

Malgré l'engouement médiatique autour de la militante écologiste Greta Thunberg, le changement climatique n'est qu'un sujet mineur: dans deux tiers des agences de voyages, il est évoqué dans moins de 5% des réservations.

Mais près de 40% des agences de voyages estiment que le thème du changement climatique prendra de l'ampleur à l'avenir, a expliqué Christian Laesser, professeur spécialisé dans le tourisme à l'Université de Saint-Gall, se référant à une autre étude menée par la Fédération suisse du voyage (FSV) et l'Université de Saint-Gall auprès de 331 agences en Suisse.

C'est plutôt le problème du surtourisme qui inquiète les voyageurs. Un petit tiers d'agences de voyages proposent, de leur propre initiative, des alternatives à des destinations trop fréquentées. Les Alémaniques sont plus actifs sur ce plan que les Romands, selon M. Laesser.

Croissance du chiffre d'affaires des agences de voyages

Les agences de voyages suisses ont connu une nouvelle année de croissance l'an dernier. Mais pour 2019, les affaires semblent plus incertaines.

Le chiffre d'affaires moyen par agence a augmenté en 2018 de 3,4% à 2,98 millions de francs, a indiqué la Fédération suisse du voyage (FSV). Le chiffre d'affaires par employé est passé en moyenne de 0,91 million à 0,96 million. Il s'agit de la deuxième hausse consécutive.

Mais d'autres indicateurs prêtent moins à sourire. Le rendement net moyen est tombé à 1,0%, selon l'enquête menée par la FSV et l'Université de Saint-Gall. Cela s'explique par la poursuite de l'érosion des honoraires des consultants, effective depuis trois ans.

La tenue des affaires de l'an passé peut être jugée satisfaisante. En revanche, les perspectives à court terme se sont quelque peu assombries. Les spécialistes supposent que les dossiers seront de plus en plus petits, tout comme les chiffres d'affaires et les marges. La marche des affaires est plutôt lente cette année. Et nul ne sait comment elles vont se développer cet automne. (ats/nxp)

Créé: 11.09.2019, 15h31

Dossiers

Articles en relation

Bonne année 2018 pour les agences de voyages

Tourisme Le chiffre d'affaires des agences de voyages a grimpé en 2018, en Suisse. Mais 2019 s'annonce plus difficile. Plus...

Le tourisme international progresse de 4%

Voyages Une économie solide, des voyages aériens abordables et des visas facilités expliquent la croissance du nombre de voyageurs, selon l'Organisation mondiale du tourisme. Plus...

Airbnb en concurrence avec l'hôtellerie suisse

Tourisme Près de 50'000 logements sont proposés par la plateforme de location Airbnb en Suisse, qui capterait entre 6 et 12% des recettes de l’hôtellerie. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.