Passer au contenu principal

Le «New York Times» fait tiquer les dessinateurs romands

Le quotidien cède aux réactions en ligne et met fin à ses dessins politiques. Chappatte et ses confrères romands s’alarment.

Le Suisse Patrick Chappatte collaborait depuis plus de vingt ans avec le quotidien new-yorkais.
Le Suisse Patrick Chappatte collaborait depuis plus de vingt ans avec le quotidien new-yorkais.
Keystone

Il y aura un avant et un après. Dès le mois de juillet, l’édition internationale du «New York Times» – l’un des plus prestigieux titres du monde – ne comportera plus de dessin politique. L’affaire fait suite au scandale déclenché par une caricature du dessinateur portugais Antonio Moreira Antunes parue en avril dernier, mettant en scène le président américain, Donald Trump, et le premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou.

C’est ce dessin du Portugais Antonio Moreira Antunes qui a mis le feu aux poudres en avril. Image: DR
C’est ce dessin du Portugais Antonio Moreira Antunes qui a mis le feu aux poudres en avril. Image: DR

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.