Passer au contenu principal

SuisseDe nouveaux adversaires à l'initiative contre le mitage

Un comité bourgeois estime que l'initiative populaire fédérale contre le mitage est superflue et nuisible.

Le 10 février 2019, les citoyens seront appelés à s'exprimer sur l'initiative populaire fédérale «Stopper le mitage - pour un développement durable du milieu bâti». Un comité bourgeois contre cette initiative a développé ses arguments devant la presse mardi à Berne.

Cette initiative restreint le droit de propriété dans la construction de logements, dicte ce qu'est la qualité de vie et préconise de figer le paysage, selon les conseillers nationaux Jean-François Rime (UDC/FR), président de l'USAM, et Olivier Feller (PLR/VD), directeur de la Chambre vaudoise immobilière (CVI).

Selon eux, cette initiative est superflue et nuisible, car les instruments garantissant une utilisation mesurée du sol existent déjà dans la loi sur l'aménagement du territoire.

Ils estiment encore que l'initiative conduit à un traitement inéquitable des cantons. Ceux disposant de grandes surfaces en bénéficieraient. De même, les cantons qui ont déjà multiplié les zones constructibles seraient favorisés par rapport à ceux qui les ont développées avec parcimonie.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.