Passer au contenu principal

Les nouveaux présidents des chambres honorés

Fribourg et Wil font ce mercredi la fête au conseiller national Dominique de Buman et à la sénatrice Karin Keller-Sutter.

Une journée de festivités était organisée mercredi en l'honneur des nouveaux présidents du Conseil National, Dominique de Buman, et du Conseil des Etats, Karin Keller-Sutter. Deux trains spéciaux ont rejoint Fribourg et Wil (SG) depuis la capitale.

Le nouveau président du Conseil national Dominique de Buman (PDC/FR), 61 ans, a été célébré dans la bonne humeur en ses terres fribourgeoises. Des centaines de personnes ont bravé une météo glaciale et neigeuse pour saluer chaleureusement le premier citoyen du pays.

Accompagné par une délégation d'invités, Dominique de Buman a d'abord fait halte à Morat (FR), où les autorités et la population du district du Lac l'ont accueilli. Il a notamment fait un tour en calèche avec le conseiller fédéral Guy Parmelin.

Il a ensuite mis le cap sur Fribourg, où l'attendaient les autorités cantonales et communales sous un ciel gris foncé. Au moment précis où il posait le pied sur le quai, au son des fanfares régionales, les premiers flocons de neige enveloppaient la cité.

«Je ne vais pas m'en plaindre»

A mesure que le cortège descendait en direction de la vieille ville, les précipitations se faisaient plus intenses. «Je ne vais pas m'en plaindre, comme président des Remontées mécaniques suisses», a plaisanté Dominique de Buman.

L'ambiance était décontractée, réchauffée par des notes de Guggenmusik et les applaudissements ou les cris enjoués des citoyens. Visiblement ému, Dominique de Buman s'est à maintes reprises échappé du cortège pour aller serrer des mains et embrasser ses connaissances ici et là, avant d'être repêché par les responsables du protocole.

Sur la Place de l'Hôtel-de-Ville, une foule transie de froid s'est vu distribuer biscômes et vin chaud pendant les discours officiels, clos par une salve d?honneur du Contingent des Grenadiers de Fribourg.

«Fin orateur et fin tacticien»

Une cérémonie officielle s'est ensuite tenue à la cathédrale Saint-Nicolas. Les différents orateurs ont fait honneur à l'homme du jour, relevant notamment son humanisme et son humour. Le Tessinois Filippo Lombardi, chef du groupe parlementaire PDC au Parlement fédéral, a salué «un esprit toujours vif et parfois caustique, fin orateur et fin tacticien, persévérant et déterminé».

Le conseiller fédéral Guy Parmelin s'est pour sa part attardé sur le rôle important qui incombe au président du National. Il doit veiller au bon déroulement des débats, «accélérer parfois la cadence, ou au contraire freiner les ardeurs: vos qualités de motocycliste ne seront donc pas de trop pour relever cette responsabilité».

Les festivités se terminaient en soirée par un banquet dans la halle omnisports de Saint-Léonard. Le budget des festivités organisées par le canton atteint 200'000 francs, un montant identique à celui prévu pour la réception du 14 décembre en l'honneur du futur président de la Confédération, Alain Berset.

Karin Keller-Sutter et des éléphants

Le deuxième train spécial transportait Karin Keller-Sutter (PLR/SG), 53 ans, accompagnée notamment par le conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann, la présidente du conseil d'administration des CFF Monika Ribar et Franco Knie.

A la gare de Rapperswil (SG), une éléphante du zoo pour enfants de Knie attendait Mme Keller-Sutter avec un bouquet de roses. Tout sourire, la nouvelle présidente du Conseil des Etats a remercié Dehli de quelques caresses. Franco Knie avait préparé un troupeau de six éléphants pour l'événement. «Nous nous sommes un peu exercés pour qu'ils n'aient pas peur», a-t-il dit à l'ats.

Les invités d'honneur ont ensuite repris le train en direction de Wil (SG), lieu de résidence de la nouvelle présidente du Conseil des Etats. La fête devait se prolonger jusque dans la nuit.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.