Nouvelle jeunesse pour le cinéma genevois Nord-Sud

SuisseAprès Le City et Cinélux, c'est au tour de la salle indépendante Nord-Sud d'être rénovée. Le cinéma compte désormais deux salles.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

A Genève, le cinéma indépendant Nord-Sud rouvre ses portes après treize mois de travaux de rénovation. Situé dans le quartier de la Servette, il compte désormais deux salles confortables. L'accueil est agrémenté d'un bar.

«Cela semble luxueux, mais le confort vise à encourager les gens à aller au cinéma, avec une convivialité qu'on n'a pas chez soi», a indiqué lundi Aude Vermeil, directrice de Fonction: Cinéma, lors de la présentation des lieux aux médias. L'association professionnelle pour le cinéma indépendant a initié la rénovation de quatre salles obscures genevoises: Le City et Cinélux en 2017, Les Scala en 2020.

Le Nord-Sud a été fermé pendant 18 mois. Construit en 1951, il avait été rénové en 1988 et est toujours géré par la même famille. Côté rue, une marquise dorée remplace désormais l'enseigne rouge. Lumineuse, l'entrée abrite la billetterie et un bar. «C'est important d'avoir encore des salles humaines», a souligné l'exploitante Marianne Darbellay, très émue.

Partenariat public-privé

Le cinéma compte à présent deux salles dans des teintes vert d'eau. Appelées «Nord» et «Sud», elles contiennent respectivement 166 et 30 places, contre 300 auparavant dans l'unique salle. Tandis qu'une rangée de fauteuils doubles, au fond de la grande salle, rappelle les anciennes loges, la petite salle est équipée de généreux fauteuils et de tablettes.

Les travaux se sont montés à 2,2 millions de francs sur les 7 millions du programme de rénovation des quatre cinémas soutenu pour moitié par la Ville de Genève et pour moitié par des fonds privés. «Il a fallu convaincre le Conseil municipal, mais on avait encore assez de salles indépendantes pour que ce soit viable», a relevé le conseiller administratif Sami Kanaan, en charge de la Culture.

Les salles indépendantes programment des films d'auteur et des films réalisés en Suisse. Dans le canton de Genève, les six cinémas indépendants représentent 20% des entrées, alors que les deux multiplexes et leurs 22 salles totalisent 75% de parts de marché, selon Aude Vermeil.

Des nouveautés

Le Nord-Sud programmait des films en prolongation, afin de leur permettre une certaine longévité sur les écrans. Dès mercredi, il proposera aussi des nouveautés et des avant-premières en présence de réalisateurs, a fait savoir son programmateur Laurent Dutoit, qui s'est dit «impatient de rouvrir ce cinéma!»

«Sans le Plan d'utilisation du sol, on ne serait pas dans ce cinéma car le propriétaire voulait changer l'affectation des lieux», a salué Mme Vermeil. Ce règlement de la Ville de Genève vise à maintenir des activités diversifiées et ouvertes au public dans les arcades. «Le cinéma fait vivre les restaurants et anime le quartier», a-t-elle relevé. (ats/nxp)

Créé: 19.08.2019, 17h17

Articles en relation

Une touche de glamour hollywoodien à Locarno

Cinéma La Piazza Grande a affiché complet pour assister au dernier film de Tarantino «Once Upon a Time... in Hollywood». Plus...

Le cinéma suisse table sur les coproductions

Culture Alain Berset estime que les coproductions internationales facilitent la distribution de films helvétiques à l'étranger. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.