La nouvelle loi sur le tabac fait hurler les milieux de la prévention

JeunesseLe Conseil fédéral refuse d’interdire la publicité pour les produits du tabac, mais autorise la cigarette électronique avec nicotine.

L'interdiction de la cigarettes aux mineurs est considérée comme une mesurette insuffisante par les milieux de la prévention.

L'interdiction de la cigarettes aux mineurs est considérée comme une mesurette insuffisante par les milieux de la prévention. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les milieux de la prévention sont furieux. «Le Conseil fédéral a vidé de sa substance la politique de prévention en matière de tabac et n’écoute pas les recommandations unanimes des milieux scientifiques», s’énerve la Fédération suisse des patients. En cause: la révision de la loi sur le tabac présentée vendredi.

Le gouvernement renonce à toute nouvelle restriction en matière de publicité. Ce point était à l’origine du naufrage, fin 2016, de la première copie. Le texte s’en tient donc aux règles actuelles pour les jeunes, à savoir pas de pub à la télévision ou à la radio et pas de campagne ciblée sur les enfants. Par contre, la nouvelle loi autorise la vente des cigarettes électroniques avec nicotine. Mais en contrepartie, le vapotage sera interdit dans les lieux où il n’est pas possible de fumer.

«Cette loi est clairement insuffisante», regrette Laurence Fehlmann Rielle (PS/GE). L’interdiction généralisée de la vente des produits du tabac aux moins de 18 ans, également prévue, n’est-elle pas positive? «A elle seule, cette mesurette ne suffit pas pour protéger les jeunes. En l’état, la Suisse ne pourra pas ratifier la Convention de l’OMS sur la lutte antitabac qu’elle a pourtant signée en 2004. C’est honteux.» Et de pointer l’influence des lobbys du tabac sur les élus bourgeois qui ont forcé le Conseil fédéral à faire marche arrière.

Piqué au vif, le sénateur Alex Kuprecht (UDC/SZ) balaie les critiques: «Je laisse ces accusations gratuites à la gauche. Je ne travaille pas pour un lobby du tabac. Nous vivons dans une société libérale, pas de censure. Ce n’est pas à l’État de dire à la population ce qu’elle doit faire ou non. Quant aux mineurs, c’est à leurs parents de les éduquer, pas à la Confédération.»

Ce combat entre pro- et antitabac pourrait bien être arbitré par la population. Plusieurs organisations de médecins ou liées à la prévention de la jeunesse ont lancé au printemps une initiative populaire. Intitulée «Enfants sans tabac», elle demande que les mineurs ne soient plus exposés à de la publicité pour le tabac. «Avec la révision qui nous est proposée, ce levier populaire est plus nécessaire que jamais», réagit Reto Wiesli, secrétaire du comité de l’initiative. Le texte a déjà obtenu un tiers des 100 000 signatures nécessaires. Il a jusqu’en septembre 2019 pour obtenir le reste.

Créé: 30.11.2018, 17h20

Articles en relation

Le tabac interdit aux mineurs dans tout le pays

Suisse La nouvelle loi sur le tabac réglemente aussi le vapotage. Elle abandonne en revanche les interdictions de publicité, très décriées. Plus...

Les cigarettiers tentent encore de résister à l’OMS

Le Protocole de l’OMS contre le commerce illicite des produits du tabac suscite une intense bataille de lobbies. Plus...

L’initiative contre la pub sur le tabac veut contourner le «laxisme» des élus

Suisse Des organisations de la santé veulent interdire réclames et promotions ciblant les jeunes. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 septembre 2019
(Image: Valott?) Plus...