Les facteurs fribourgeois relèveront les compteurs

La PosteLe Groupe E, fournisseur d'électricité, va mener un projet pilote où les facteurs devront relever les compteurs électriques des foyers.

Les facteurs devront aussi relever les compteurs des foyers fribrourgeois durant une année, durée de la phase-test.

Les facteurs devront aussi relever les compteurs des foyers fribrourgeois durant une année, durée de la phase-test. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Des facteurs de La Poste qui relèvent des compteurs d'électricité lors de leurs tournées: cette pratique déjà testée en Suisse alémanique fait son apparition côté romand. Un projet pilote d'une année en collaboration avec Groupe E est lancé à Fribourg, Châtel-St-Denis et Attalens (FR).

La phase pilote concerne les relevés non périodiques, réalisés par exemple lors d'un déménagement, a expliqué le journal La Liberté en révélant l'information dans son édition de mercredi. Cette tâche est effectuée d'habitude par des agents de Groupe E, indépendamment des tournées régulières des releveurs de compteurs, a précisé dans un communiqué l'entreprise fribourgeoise active dans l'énergie.

Groupe E souhaite évaluer les synergies possibles pour réduire le nombre de kilomètres parcourus par ses collaborateurs. Ceux-ci pourront ainsi assumer de nouvelles tâches, notamment en relation avec l'introduction généralisée des compteurs intelligents.

Les facteurs disposent d'une application spécifique sur leur scanner pour pouvoir relever les compteurs. Conçue par le fournisseur informatique Avectris, elle comprend toutes les tâches nécessaires, de la planification des relevés à la préparation des données de facturation, en passant par la vérification des informations.

Schaffhouse et Berne

Cette activité fait partie des «prestations complémentaires sur le dernier kilomètre» que La Poste fournit déjà dans d'autres domaines, comme la collecte d'habits ou la distribution de produits régionaux.

Dans le contexte de la baisse des volumes de courrier, cette pratique complète ses activités de base, et lui permet de conserver des postes à plein temps dans la distribution, a expliqué Nathalie Dérobert, porte-parole de La Poste. Dans le domaine de l'électricité, des facteurs relèvent déjà des compteurs dans les cantons de Schaffhouse (pour EKS) et de Berne (pour BKW).

Les syndicats ne sont pas opposés à l'élargissement des activités. Mais ces nouvelles prestations doivent être accompagnées des adaptations nécessaires, notamment en matière de temps de travail, de coordination et de trajets, précise David Roth, porte-parole de Syndicom, dans La Liberté.

Créé: 04.04.2018, 11h07

Articles en relation

CarPostal: La Poste doit suspendre ses enquêtes

Suisse La procédure pénale menée par Fedpol a la priorité sur les enquêtes internes ordonnées par La Poste. Plus...

La Poste du futur ouvre à Écublens sa première filiale en Suisse romande

Ecublens Un design spacieux et un bureau d’accueil pour aiguiller les clients vers le numérique, c’est le concept d’avenir du géant jaune. Plus...

La Poste muselle-t-elle ses partenaires de transport?

Scandale CarPostal Les entreprises privées travaillant avec le géant jaune doivent signer un accord de confidentialité. Faute de quoi, elles risquent une rupture de contrat et une amende salée. La Poste dément. Plus...

Le scandale CarPostal a influencé le bénéfice

La Poste Lors de sa conférence de presse, jeudi, La Poste a annoncé un bénéfice de 420 millions de francs, contre 558 millions en 2016. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.