Passer au contenu principal

PharmaNovartis veut mieux contrôler les chercheurs indépendants

Le géant pharmaceutique bâlois renforce ses règles pour les essais cliniques sur ses médicaments menés par des chercheurs indépendants.

Novartis veut mieux renforcer les règles sur les essais cliniques effectués par des scientifiques indépendants.
Novartis veut mieux renforcer les règles sur les essais cliniques effectués par des scientifiques indépendants.
Keystone

Novartis exige notamment des chercheurs la transparence sur le financement de ces études ainsi que le respect des plus hauts standards éthiques et scientifiques.

Les nouvelles lignes directrices élaborées par Novartis se basent sur six principes, a indiqué mardi le groupe. Elles incluent également l'obligation contractuelle de publier les découvertes.

Les études tiers, au niveau de leur conception, de leur exécution, du traitement des données et de leur publication, doivent être menées indépendamment de Novartis, explique le communiqué.

Scandale au Japon

Cette manière de procéder représente non seulement une part importante de la recherche et du développement d'un médicament, mais peut aussi compléter les propres recherches de Novartis, relève David Epstein, chef de la division pharmaceutique, dans le communiqué.

Ces nouvelles directives surviennent alors qu'au Japon Novartis a été éclaboussé par un scandale sur des essais cliniques. Un ancien employé a été arrêté, soupçonné d'avoir falsifié des résultats pour exagérer les effets bénéfiques d'un médicament contre l'hypertension. Il a été inculpé au début du mois et la filiale japonaise de Novartis a été mise en accusation.

En raison de ce scandale et de plusieurs autres problèmes découverts dans les méthodes de Novartis au Japon, la maison mère avait décidé en avril de remplacer ses principaux dirigeants dans l'archipel.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.