Pour la NSA, la Suisse est un allié fiable

EspionnageSelon Ueli Maurer, la Suisse ne collabore pas avec la NSA mais un document d'Edward Snowden contredit cette version. On y découvre que la Suisse fait partie des pays comme l’Espagne ou l'Italie, qui coopèrent.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ueli Maurer s'est voulu très clair mercredi 30 octobre: la Suisse ne collabore pas avec la NSA, ni ne transmet des données concernant des politiciens, et la collaboration avec les services secrets américains se limite à la lutte contre le terrorisme.

Mais il n'aura pas fallu longtemps pour que le doute s'insère. Le journal espagnol El Mundo a publié la veille un nouveau document confidentiel mais non daté d'Edward Snowden, remis par le journaliste américain Glenn Greenwald.

Il apparaît que la Suisse figure sur une liste de pays qualifiés par la National Security Agency (NSA) de «Focused Cooperation». Soit la deuxième catégorie après celle de l'alliance des cinq (Five Eyes Alliance) qui réunit la Grande Bretagne, le Canada, l'Australie et la Nouvelle-Zélande.

NSA et CSS sont dans le coup

Outre la NSA, le document comporte également le sigle de la CSS, ou Central Security Service, une agence du Département de la Défense chargée de promouvoir un partenariat total entre la NSA et les éléments cryptologiques de l'armée américaine.

La Suisse figure dans la même catégorie que des pays comme l'Allemagne, l'Italie ou encore l'Espagne. Une vingtaine de nations en tout, principalement en Europe. Des pays que le patron de la NSA, le général Keith Alexander, a qualifié de coopératifs dans le sens où ils n'hésitent pas à échanger des données avec son service.

Le SRC ne collabore pas la NSA

Ueli Maurer sait que ce dossier est potentiellement explosif en Suisse, où le scandale des fiches en 1991 et de l'Etat fouineur n'est pas encore oublié. Son Département n'a pas voulu commenter l'article. «Nous ne savons pas de quel document il s'agit. Il n'est pas vérifiable», a déclaré son porte-parole Renato Kalbermatten au Blick.

De son côté, le Service de renseignement de la Confédération (SRC) dément toute collaboration avec l'agence américaine. « Le SRC ne coopère pas avec la NSA, avec qui il ne procède par ailleurs à aucun échange direct de données. Les contacts occasionnels que le SRC a eu par le passé avec la NSA – dont les derniers datent d’il y a un peu plus d’un an – n’avaient abouti à aucune coopération», a précisé à Newsnet Isabelle Graber, suppléante du chef de la communication.

Diaporama - Petit guide des scandales de la NSA

Créé: 31.10.2013, 14h57

Articles en relation

Ueli Maurer: «La Suisse est espionnée»

Affaire des écoutes Le président de la Confédération refuse de «céder à l'hystérie, comme les autres» face à l'affaire des écoutes menées par les services de renseignements américains. Plus...

Le Conseil fédéral va améliorer la sécurité de ses communications

Espionnage américain Ueli Maurer annonce l'introduction d'une nouvelle technologie «ces prochains jours ou semaines» qui visera à éviter la surveillance des élus. Plus...

La NSA vole des informations chez Google et Yahoo!

Espionnage La NSA ne fait pas que collaborer avec les géants du Net. Elle leur vole carrément des informations dans le cadre du programme MUSCULAR, jumeau maléfique du programme Prism. Plus...

Les grandes oreilles de Loèche sont-elles au service des USA?

Cyberespionnage Les antennes paraboliques qui surplombent la vallée du Rhône sont utilisées pour des écoutes par le Service de renseignement suisse (SRC). Et selon certains, le SRC y travaille main dans la main avec la NSA Plus...

«Les écoutes de la NSA sont à but économique»

Espionnage Le scandale provoqué par les révélations d'Edward Snowden ne cesse de prendre de l'ampleur en Europe. Au-delà des faits, quels sont les tenants et les aboutissants de cette affaire? Décryptage avec un expert. Plus...

Galerie photo

Petit guide des scandales de la NSA

Petit guide des scandales de la NSA De Prism à Bullrun en passant par XKeyscore, retour sur les révélations explosives d'Edward Snowden.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 septembre 2019
(Image: Valott?) Plus...