Passer au contenu principal

Nucléaire: Rohani à Berne en quête de soutien

La Suisse accueille le président iranien les 2 et 3 juillet. Celui-ci se rendra ensuite à Vienne.

Hassan Rohani
Hassan Rohani
Keystone

Le président iranien Hassan Rohani effectuera une visite officielle en Suisse les 2 et 3 juillet. Les derniers développements de l'accord sur le programme nucléaire iranien seront au centre des discussions. Il effectuera également une visite officielle à Vienne le 4 juillet.

Téhéran est en quête de garanties de la part des puissances européennes, de la Chine et de la Russie, pour maintenir en vigueur l'accord sur son programme nucléaire.

Malgré le retrait des Etats-Unis, il convient de préserver les acquis de l'accord et de veiller à la non-prolifération des armes nucléaires dans la région, a indiqué lundi le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) dans un communiqué.

Berne a joué un rôle en coulisses dès 2003 sur le nucléaire iranien. L'accord, signé en juillet 2015 à Vienne, a notamment longuement mûri à Montreux où le secrétaire d'Etat américain John Kerry avait rencontré son homologue iranien, Mohammad Javad Zarif. Il est prévu que des déclarations d'intention et des conventions soient signées à l'occasion de la visite de M. Rohani en Suisse, ajoute le DFAE, qui rappelle que l'Iran est «un partenaire politique et économique important pour la Suisse».

Premier bilan

La question du développement des relations bilatérales, malgré le rétablissement des sanctions américaines à l'encontre de Téhéran, sera aussi à l'ordre du jour. Cette visite permettra par ailleurs de tirer un premier bilan et de discuter des prochaines étapes de la mise en œuvre de la feuille de route signée fin février 2016 pour approfondir les relations bilatérales.

Ce document a permis de lancer ou de relancer des dialogues réguliers dans différents domaines tels que l'économie, les finances, les droits de l'homme, la justice, la sécurité nucléaire et les questions migratoires.

Il sera également question du mandat de puissance protectrice exercé par la Suisse, qui représente les intérêts des Etats-Unis en Iran depuis 1980 et les intérêts de l'Iran en Arabie saoudite et ceux de l'Arabie saoudite en Iran depuis 2017.

Cinq conseillers fédéraux

M. Rohani sera reçu le 2 juillet à Zurich par le président de la Confédération Alain Berset. Un premier entretien aura ensuite lieu à Berne, en présence des deux ministres des affaires étrangères, Ignazio Cassis et Mohammad Javad Zarif.

Les entretiens officiels auront lieu le 3 juillet. Les conseillers fédéraux Ueli Maurer, Simonetta Sommaruga et Johann Schneider-Ammann y participeront, au côté de M. Berset. Les délégations discuteront également de la situation au Proche et au Moyen-Orient. Le lendemain, M. Rohani se rendra à Vienne, a annoncé l'agence APA.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.