Objecteurs de conscience: pas de réhabilitation

Suisse Une initiative demandait à réhabiliter les Suisses ayant été condamnés pour avoir refusé de faire l'armée. Le National s'est prononcé contre.

Le texte de Lisa Mazzone vise à réhabiliter les personnes qui ont refusé d'accomplir le service militaire pour des raisons de conscience entre 1968 et 1996, date d'introduction du service civil.

Le texte de Lisa Mazzone vise à réhabiliter les personnes qui ont refusé d'accomplir le service militaire pour des raisons de conscience entre 1968 et 1996, date d'introduction du service civil. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les objecteurs de conscience ne devraient pas être réhabilités. Le Conseil national a refusé jeudi, par 124 voix contre 52, de donner suite à une initiative parlementaire de Lisa Mazzone (Verts/GE) en ce sens.

Caractère illicite

Selon le droit pénal de l'époque, qui correspondait aux idées sociales dominantes, le refus d'accomplir le service militaire avait un caractère illicite. La situation politique des années 1968 à 1996 justifiait le traitement infligé aux objecteurs de conscience, a rappelé Roger Golay (MCG/GE) au nom de la commission. La population a refusé à deux reprises, en 1977 et en 1984, d'introduire le service civil.

De plus, la mise en oeuvre du texte entraînerait une grosse charge administrative et des coûts importants, liés à l'examen de chaque cas, a précisé Roger Golay.

Pour Pierre-Alain Fridez (PS/JU), la Suisse était en infraction. Une résolution du Conseil de l'Europe, dont la Suisse faisait déjà partie, accordait le droit à l'objection de conscience à leurs concitoyens. Il estime que l'absence d'un service civil de remplacement posait un problème du point de vue des droits humains.

La souffrance et la stigmatisation subies par les personnes concernées doivent être reconnues, a rétorqué M. Fridez. Comparant les objecteurs de conscience aux Suisses engagés aux côtés des Républicains durant la guerre civile espagnole et à ceux qui ont sauvé des réfugiés durant la Seconde Guerre mondiale, il considère qu'ils doivent être réhabilités. C?est juste apporter de la justice et donner la paix à des personnes qui n?ont rien fait de mal.

Case prison

Le texte de Lisa Mazzone vise à réhabiliter les personnes qui ont refusé d'accomplir le service militaire pour des raisons de conscience entre 1968 et 1996, date d'introduction du service civil. D'après la Genevoise, plus de 12'000 jeunes Suisses ont été condamnés en raison de leur objection de conscience durant cette période.

La grande majorité d'entre eux a dû passer par la case prison, souligne encore la Genevoise. Ils ont subi des discriminations, notamment l'interdiction de travailler ou la perte de leur emploi. (ats/nxp)

Créé: 25.09.2019, 19h45

Articles en relation

Deux milliards devraient être investis dans l'armée

Suisse Mardi, le Conseil des Etats a accepté le crédit proposé par le Conseil fédéral pour l'armée. Plus...

Restriction de l'accès au service civil acceptée

Suisse Le Conseil des Etats a accepté mercredi la réforme visant à limiter le nombre de places de civilistes. Plus...

L'armée suisse pourra recruter des transgenres

Berne L'armée dispose désormais d'un service sur la diversité qui permet de s'affranchir de l'inéligibilité prévue par le règlement en cas de transsexualité. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.