Passer au contenu principal

Animal de compagnieL’offre en «pet-sitting» et «dog-walking» explose en Suisse

Lancée il y a quelques jours, une nouvelle application tente sa chance dans un marché de plus en plus concurrentiel.

Véhiculée par Hollywood, l'image du jeune submergé par la dizaine de chiens qu'il est en train de promener est aujourd'hui bien plus proche de la réalité que de la fiction. Depuis quelques années, en Suisse comme dans beaucoup d'autres pays où les gens travaillent de plus en plus, la recherche en «dog walker» (à traduire en français par «promeneur de chiens») fait partie du train-train quotidien de nombreux propriétaires.

Essor du pet-sitting

Surfant sur cette demande, et profitant de l'essor du numérique, de nombreuses plateformes en ligne se sont rapidement profilées sur ce créneau. Aujourd'hui, la plupart d'entre elles ont élargi leurs prestations en s'intéressant à une autre forme de services, très similaires au «baby-sitting»: le «pet-sitting». Car dans cette société qui a tendance à traiter de plus en plus humainement ses animaux de compagnie, les propriétaires veulent s'assurer de bonnes conditions de garde lors d’absences professionnelles ou de vacances.

Depuis quelques jours, une toute nouvelle application, développée par un couple de Valaisans, tente de s'y faire sa place. Baptisée Sowapi, cette dernière joue la carte de la réactivité. «Notre avantage est l’instantanéité! En cinq clics vous pouvez réserver un pet-sitter de confiance. Nos deux axes de développement sont la qualité et la rapidité de nos services», explique Vanessa Maret, cofondatrice de la start-up avec Mauricio Estevao. Cette dernière l’assure, tous les futurs gardiens seront «vérifiés et validés» pour s’assurer du bon traitement de l’animal confié à ses soins.

Marché concurrentiel

Sans omettre le soutien de Genilem – association d’aide à la création d’entreprises – il est encore un peu tôt pour savoir si cette nouvelle application trouvera véritablement sa place. Car la concurrence est rude, composée notamment de plusieurs acteurs locaux tels que Oh Dog! ou Petsitting24, mais aussi de sociétés internationales. C'est par exemple le cas de Yoopies, une plateforme spécialisée initialement pour la garde de bambins en couche-culotte, mais qui a vite saisi tout le potentiel d'élargir ses services à nos amies les bêtes.

Si les statistiques manquent, les acteurs assurent que les besoins ne ralentissent pas, bien au contraire. Du coup, le marché devrait continuer de se développer et accueillir de nouveaux entrants. Wall For Pets, une plateforme à l'origine créée pour fournir des informations sur les animaux de compagnie, devrait faire tout prochainement un tel pas. «Depuis maintenant neuf mois, nous travaillons à la finalisation de notre propre service de dog-walking et pet-sitting», annonce son directeur et cofondateur, Vincent Mattart.

Pour se démarquer à son tour, cette future solution baptisée Olixa jouera la carte du contrôle de l’identité des gardiens ainsi que la gestion complète des paiements et des charges sociales pour lutter contre le travail non déclaré.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.