Les oiseaux migrateurs sont à l'honneur ce weekend

SuissePour la 25e année consécutive, les amoureux des oiseaux pourront célébrer le phénomène de migration. Soixante événements sont organisés ce weekend dans toute la Suisse.

Ce weekend est célébré dans toute la Suisse la migration des oiseaux.

Ce weekend est célébré dans toute la Suisse la migration des oiseaux. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Pour la 25e année consécutive, les ornithologues amateurs et professionnels de toute la Suisse célèbrent ce weekend le phénomène de la migration des oiseaux. La population est invitée à participer à l'un des 60 événements organisés à travers tout le pays.

Cette manifestation est mise sur pied en parallèle à travers toute l'Europe et plus de 200'000 participants sont attendus. Ces «Journées européennes de la migration», datant de 1993, sont organisées en Suisse par les sections de BirdLife Suisse et les cercles ornithologiques locaux.

«C'est l'occasion pour les novices et les passionnés de nature d'en apprendre plus sur la migration et de s'initier à l'identification des oiseaux en vol», écrit BirdLife Suisse dans un communiqué. (ats/nxp)

Créé: 05.10.2018, 19h03

Articles en relation

Un virus transmissible à l'homme tue des oiseaux

Suisse Le virus émergent Usutu a causé la mort de nombreux merles en Suisse. Il a rendu un homme malade en France. Il ne serait pas dangereux. Plus...

La sécheresse et un virus mettent à mal les oiseaux

Suisse Les volatiles souffrent d'une grave pénurie d'insectes due aux sols trop secs. Un virus touche aussi les merles. Certains experts recommandent de nourrir les oiseaux. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.