Les opposants au Gothard proposent le ferroutage

Trafic Cette alternative est préconisée par le «Comité centre-droit contre le deuxième tunnel au Gothard».

Le comité centre-droit contre le deuxième tunnel propose un assainissement d'ici 2026.

Le comité centre-droit contre le deuxième tunnel propose un assainissement d'ici 2026. Image: Archives/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le ferroutage est la solution pour éviter la construction d'un deuxième tube au Gothard. Cette alternative serait non seulement moins coûteuse et plus efficace mais garantirait également la liaison avec le Tessin, ont fait valoir mercredi à Berne plusieurs opposants au projet lors d'un point-presse commun.

Cette variante d'assainissement a été présentée par Oskar Stalder, du groupe «Assainir à moindre coût», l'un des trois organisateurs de la conférence. Selon l'analyse de ce dernier, elle permettrait d'économiser 2 milliards de francs par rapport à la solution proposée au peuple le 28 février.

Assainissement en 2026

L'assainissement avec ferroutage serait terminé en 2026, argue encore l'ancien chef d'unité CFF Infrastructure, contre 2035 pour la version avec un deuxième tunnel. Ce concept, présenté la semaine dernière à Lausanne, a été réalisé par un groupe d'ingénieurs et d'experts de la circulation indépendant.

Pour Mathias Tromp, ancien directeur de BLS SA, le tunnel de base de la NLFA n'a en revanche «pas les capacités et n'est pas conçu pour absorber le transport des poids lourds au Gothard durant la réfection du tunnel routier», écrit-il, cité dans un communiqué du comité interpartis «Oui au tunnel du Gothard».

Objectif impossible

La chaussée roulante devrait offrir 80 à 100 trains de plus qu'actuellement, souligne Mathias Tromp. «Un objectif impossible et absurde», estime-t-il.

Dans leur communiqué commun, «Assainir à moindre coût», le «Comité centre-droit contre le deuxième tunnel au Gothard» et l'association «RailValley» basent pour leur part leur réflexion sur le rapport «Expertise 2015». Publié par l'Office fédéral des routes au début novembre, il précise «qu'aucune mesure de réfection de grande envergure à la dalle intermédiaire et exigeant une fermeture totale du tunnel ne soit apparemment nécessaire d'ici à 2035», alors qu'une première analyse articulait 2025, comme année limite.

Attendre la NLFA

Forts de ce constat, ils appellent à attendre la mise en exploitation de la nouvelle ligne ferroviaire à travers les Alpes (NLFA), prévue l'an prochain, avant d'assainir le tunnel routier. Selon le président de RailValley, Stefan Krebser, cité dans le communiqué, «le tunnel routier du Gothard pourrait être exploité pendant au moins deux décennies encore sans un seul jour de fermeture totale».

Par ailleurs, l'association pour le développement de l'innovation dans le trafic ferroviaire, regrette que le Conseil fédéral se soit décidé pour une variante coûteuse. Un assainissement pourrait être effectué à un prix très avantageux si les adaptations aux normes européennes se réalisaient de manière similaire à la réfection du tunnel de l'Arlberg par l'Autriche.

«Gaspillage»

Citée dans le communiqué, Isabelle Chevalley (Vert'libérale/VD) parle d'un «gaspillage au Gothard» et rappelle qu'avec ce projet, il faudra assainir deux tunnels d'ici 30 à 40 ans. «C'est de cette façon que des ressources destinées aux transports suisses seront gaspillées au détriment de milliers de pendulaires».

Les trois groupements affirment encore que les infrastructures nécessaires à la construction d'une deuxième galerie gaspilleront beaucoup plus de surface dans les cantons d'Uri et du Tessin qu'une solution de ferroutage. Elles appellent donc à rejeter l'objet lors des votations en février et demandent un réexamen des autres solutions. (ats/nxp)

Créé: 16.12.2015, 14h11

Articles en relation

Le PDC soutient le deuxième tunnel routier au Gothard

Assemblée des délégués Après un vif débat, les délégués du PDC réunis samedi à Granges-Paccot (FR) ont finalement soutenu le projet d'un deuxième tube au Gothard, qui doit permettre la rénovation du tunnel actuel. Plus...

Le 2e tube du Gothard au menu du scrutin du 28 février

Votations Les Suisses voteront en février sur un deuxième tunnel routier au Gothard, le renvoi des criminels étrangers, la fiscalité des époux et la spéculation sur les denrées alimentaires. Plus...

Doubler le Gothard? Le combat reprend en force

Routes Le tunnel routier du Gothard fête ses 35 ans. L’occasion d’une visite guidée organisée par les partisans d’un deuxième tube. Reportage. Plus...

Derniers préparatifs avant les tests du tunnel Gothard

Sécurité L'inauguration officielle du tunnel de base du Gothard est prévue le 1er juin 2016. Des tests commenceront le 1er octobre 2015. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.