Oui à 55% à l'initiative sur les criminels étrangers

SondageLes Suisses auraient accepté le texte de l'UDC s'ils avaient dû voter mi-décembre, révèle la presse dominicale.

D'après le sondage, 20,5% des Suisses sont toutefois indécis sur le renvoi effectif des criminels étrangers.

D'après le sondage, 20,5% des Suisses sont toutefois indécis sur le renvoi effectif des criminels étrangers. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'initiative de l'UDC sur les criminels étrangers aurait passé la rampe s'il avait fallu voter à la mi-décembre, assure la SonntagsZeitung. Selon un sondage en ligne de la société Marketagent.com et mandaté par le journal, 55% des Suisses auraient dit «oui» au texte, une proportion toutefois moindre que ce que révélait une enquête semblable effectuée en novembre. D'après ce dernier sondage, 24,5% des citoyens s'opposent à l'initiative et 20,5% d'entre eux sont indécis.

Les quelque 1000 sondés, qui, selon Marketagent.com, ont perçu une rémunération, ont aussi été interrogés sur un autre objet soumis au vote en février: 63% d'entre eux ont dit soutenir la construction d'un deuxième tube au tunnel du Gothard.

Créé: 27.12.2015, 07h43

Articles en relation

«Le texte de l'UDC veut faire des étrangers des êtres de seconde classe»

Etrangers criminels Le peuple se prononce le 28 février sur l’initiative dite de mise œuvre du renvoi des étrangers criminels. Simonetta Sommaruga a lancé hier la campagne du non Plus...

Sommaruga lance la campagne contre l'UDC

Criminels étrangers L'UDC a lancé un second texte «pour le renvoi effectif» des criminels étrangers afin d'imposer ses propres vues. Plus...

Plus d'étrangers renvoyés si l'initiative UDC est acceptée

Votation populaire Nettement plus d'étrangers seront renvoyés si l'initiative UDC «Pour le renvoi effectif des étrangers criminels» (dite de mise en oeuvre) passe la rampe le 28 février prochain. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.