Passer au contenu principal

Un oui sans euphorie à Sion 2026 devrait l’emporter à Kandersteg

Le village bernois se prononce vendredi sur la candidature olympique. Deux jours avant le Valais, ce vote a valeur de test. Reportage.

Les tremplins de Kandersteg ont été modernisés en 2016. Ils pourraient accueillir certaines compétitions de saut à skis en 2026.
Les tremplins de Kandersteg ont été modernisés en 2016. Ils pourraient accueillir certaines compétitions de saut à skis en 2026.
JEAN-PAUL GUINNARD

Une poignée de touristes asiatiques descendent du train et s’extasient devant les cimes enneigées du Blüemlisalp. Plus loin, un groupe de randonneurs se demandent où se trouve la maison d’Adolf Ogi. En ce matin ensoleillé de juin, Kandersteg (BE) semble bien éloignée des polémiques olympiques. Et pourtant, la commune de 1200 âmes sera la première du pays à se prononcer sur Sion 2026. Pour deux petits jours, elle vole la vedette au Valais.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.