Oui à la loi sur les armes, non «au deal sur l'AVS»

Vert'libéraux suissesLes délégués Vert'libéraux approuvent le durcissement de la loi sur les armes mais restent réticents à la réforme touchant l'AVS.

Les Vert'libéraux ont dit «non» par 94 voix contre 27 à la réforme fiscale touchant l'AVS. Ils estiment que «le deal sur l'AVS remet à plus tard les véritables réformes des retraites au détriment des jeunes».
Vidéo: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les Vert'libéraux recommandent à la quasi unanimité le oui au durcissement de la loi sur les armes. En revanche, ils disent «non» par 94 voix contre 27 à la réforme fiscale des entreprises couplée au financement de l'AVS.

L'abolition des privilèges fiscaux des holdings en Suisse n'est pas contestée par le PVL, indique le parti à l'issue de son assemblée des délégués samedi à Wangen an der Aare (BE). Mais le projet soumis au peuple le 19 mai mélange deux sujets qui n'ont rien à voir entre eux.

Si le volet fiscal pour les entreprises est intéressant pour la compétitivité de la Suisse, il ne doit pas être lié au financement de l'AVS. «Le deal sur l'AVS est une attaque contre le contrat intergénérationnel parce qu'il remet à plus tard les véritables réformes des retraites au détriment des jeunes. Il viole également le principe de l?unité de la matière», a déclaré Kathrin Bertschy, vice-présidente du PVL.

Le durcissement de la loi sur les armes a en revanche été approuvé très clairement. La modification de la directive européenne sur les armes est très pragmatique et l'UE a répondu de façon claire aux besoins de la Suisse. En outre, le maintien de la Suisse dans l'espace Schengen «est primordial pour la place économique suisse», a déclaré le conseiller national Beat Flach (PVL/AG).

Les Vert'libéraux se sont félicités des récents succès électoraux enregistrés à Zurich et Lucerne. Ils «montrent que notre travail constant dans les cantons et les communes est apprécié par la population», s'est réjoui le président Jürg Grossen. (ats/nxp)

Créé: 06.04.2019, 17h11

Articles en relation

Loi sur les armes: les Verts approuvent la réforme

Suisse Les Verts suisses ont dit oui à la modification de la loi sur les armes, samedi. Mais ils sont contre les changements liés à l'AVS. Plus...

Vers un double oui à la RFFA et à la loi sur les armes

Votations du 19 mai 62% des Suisses se disent prêts à soutenir la réforme qui lie fiscalité et financement de l’AVS, selon le sondage Tamedia. Plus...

Les Suisses affichent leur amour pour les armes

Votation du 19 mai Alors que les lois se durcissent davantage sur les conditions d'acquisition et de détention d'armes, l'intérêt des Helvètes pour les calibres de toute sorte connaît un regain. Plus...

Loi sur les armes, un non à onze milliards de francs

Suisse En cas de refus de la loi sur les armes, le 19 mai prochain, l'addition pourrait être salée. La Confédération prévoit une sortie de l'espace Schengen et la perte de milliards. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.