Ouverture des shops la nuit? Le duel

Débat au Conseil des EtatsL'ouverture des stations-service la nuit permettrait de vendre des produits frais. Une absurdité pour le syndicaliste Jean-Christophe Schwaab, une évidence pour l'avocat libéral Charles Poncet.

Jean-Christophe Schwaab ( à gauche) et Charles Poncet.Deux regards radicalement opposés sur la question

Jean-Christophe Schwaab ( à gauche) et Charles Poncet.Deux regards radicalement opposés sur la question Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Il faut libéraliser l'ouverture des shops la nuit sur les autoroutes. C'est ce que réclame l'initiative de Christian Luscher (PLR/GE). Un débat est attendu aujourd'hui à Berne, au Conseil des Etats. Grand argument des partisans: il est déjà permis de vendre de l'essence et des sandwiches la nuit, alors pourquoi pas des produits frais? Questions à l'avocat libéral genevois Charles Poncet et au syndicaliste vaudois Jean-Christophe Schwaab.

24 heures.- Interdire la vente de produits frais la nuit, n'est-ce pas un problème de santé publique?

Charles Poncet: Évidemment. Ce n'est pas seulement un problème de santé publique, mais ça l'est aussi. Il faut bien que les gens qui travaillent le soir ou la nuit puissent s'alimenter ailleurs que dans des distributeurs automatiques de malbouffe! Il faut être socialiste ou vert pour ne pas comprendre ça...

Jean-Christophe Schwaab: Oui, car c'est surtout mauvais pour la santé des travailleurs. Le travail de nuit cause des problèmes bien connus de digestion, de troubles du sommeil et des maladies cardio-vasculaires. Monsieur Poncet veut-il contribuer à faire augmenter les coûts de la santé?

24 heures.- En s'y opposant, la gauche et les syndicats ne contribuent pas à la mauvaise alimentation des travailleurs qui ont des horaires irréguliers?

Charles Poncet: C'est typique de la gauche caviar de se comporter comme ça. Ces gens vivent de la fiction qu'ils représentent les «défavorisés». C'est de la foutaise: en réalité, leur clientèle électorale ce sont les fonctionnaires - comme damnés de la terre on fait mieux- et les locataires, c'est-à-dire ceux qui ont un toit, pas les SDF. Pour paraphraser l'inénarrable Edith Cresson, les gens qui travaillent vraiment, la gauche n'en a «rien à cirer». C'est honteux.

Jean-Christophe Schwaab: Notre responsabilité est justement de protéger les travailleurs contre les attaques de personnes qui gagnent beaucoup plus qu’eux et ne connaissent pas leurs conditions de vie précaires. Monsieur Poncet a les moyens de se payer une nounou pour ses enfants et d’organiser sa vie comme bon lui semble, de jour comme de nuit..

24 heures.- Est-ce que refuser de vendre des aliments sains la nuit pourrait être attaquable en justice?

Charles Poncet: En Suisse non, car notre droit de la responsabilité et surtout nos dommages-intérêts sont au niveau du Botswana ou de la Transsylvanie subcarpatique.... Aux Etats-Unis, ce genre d'attitude pourrait leur coûter très cher. Pas étonnant que les «intellectuels de gauche» voient dans les Etats-Unis le mal absolu.

Jean-Christophe Schwaab: La question est un peu grotesque. Je ne sais pas si les Etats-Unis ont un système juridique si absurde mais en Suisse cela ne tient pas debout. Je ne connais aucun travailleur qui ne travaille que la nuit et dorme toute la journée. On peut acheter tous les fruits et légumes qu'on veut le jour dans les magasins normaux.

Créé: 12.09.2012, 11h57

Articles en relation

L'ouverture 24h/24 des shops des stations-service sur la bonne voie

Commerce Le Conseil fédéral soutient le projet du Parlement visant à prolonger l'ouverture des shops des stations-service la nuit et le dimanche, mais uniquement sur les axes routiers très fréquentés. Plus...

Manifestation pour un accès illimité aux coffee shops

Amsterdam Plusieurs centaines de personnes se sont réunies vendredi pour protester contre la «carte cannabis». Elle vise à réserver l'accès des coffee shops aux seuls résidents des Pays-Bas. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.