Que paie-t-on ailleurs pour la redevance?

Radio-TVEn Suisse, chaque ménage doit s’acquitter de la taxe Billag de 451 francs. C’est plus que dans la plupart des pays européens. Tour d'horizon.

Actuellement, la redevance est de 451,10 francs par année.

Actuellement, la redevance est de 451,10 francs par année. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les Suisses vont devoir se prononcer sur l'initiative «No Billag» en mars prochain. Une initiative qui vise à supprimer la redevance pour la radio et la télévision. Le débat fait rage sur cette taxe de 451 francs que les ménages suisses doivent verser annuellement. Une taxe que toute personne, et pas seulement celles qui possèdent une TV ou une radio, doit payer, depuis la votation de 2015 où cette loi a été approuvée de justesse.

La majeure partie (plus de 90%) des quelque 1,37 milliard de francs de recettes annuelles issues de la redevance sert à financer les programmes de radio (17) et de télévision (6) de SRG SSR, soit la Société suisse de radiodiffusion et télévision, rappelle l'OFCOM. Sans oublier Swissinfo.ch, la plateforme en 10 langues que la SSR destine à un public international, dont les Suisses de l'étranger. Mais les diffuseurs privés (radios locales, télévisions privées) reçoivent également une quote-part (4,4%).

Le projet de la Suisse

En octobre dernier, la conseillère fédérale Doris Leuthard a présenté son projet de redevance radio-TV dès l'année 2019: un franc par jour, soit 365 francs par an et par ménage. Nouveauté: les personnes qui vivent dans un ménage collectif, comme un EMS ou une communauté d'étudiants, ne devront plus payer de manière individuelle. Dans ces cas, la redevance globale (730 francs) sera facturée directement à l'entité concernée. Quant à la quote-part de la redevance versée à la SSR, elle sera plafonnée à 1,2 milliard par an. Les radios et TV privées verront quant à elles les montants qui leur sont alloués augmenter de 67,5 millions actuellement à 81 millions en 2019.

En France

La contribution à l'audiovisuel public, ou «redevance tv» frappe les personnes imposables à la «taxe d’habitation» dont le logement est pourvu d'une télévision. En 2017, elle était de 138 euros en métropole, et de 88 euros dans les DOM. Mais le gouvernement a annoncé une réforme pour 2018. But: faire payer tout le monde, y compris ceux qui n’ont pas de téléviseur, en raison du changement des modes de consommation des médias actuels.

En Allemagne

Qu’ils aient une radio, une télévision ou aucun appareil, les foyers allemands paient une contribution de 17,98 euros par mois, soit 245 francs par année. Le 70% est versé au service public ARD. Le reste est partagé entre les télévisions ZDF, la radio allemande et les médias du pays. Les entreprises doivent également payer pour chaque site entre 5,99 et 3236,40 euros par mois.

Au Royaume-Uni

Depuis le 1er septembre 2016, les Britanniques doivent obligatoirement s’acquitter de la «licence TV» pour regarder les programmes de la BBC (9 chaînes de télévision et 10 radios nationales, ainsi que BBC World Services en 32 langues), y compris sur internet et les mobiles. Elle coûte 145,50 livres (environ 193 francs). Il y a des rabais pour les postes de TV en noir et blanc. Particularité de la BBC : il n’y a aucune publicité sur ses supports et les seniors de plus de 75 ans sont exemptés de la redevance.

En Italie

Les Italiens ont vu leur redevance intégrée à leurs factures d’électricité en 2016, ceci pour lutter contre la fraude. En effet, 25% des foyers ne payaient pas la redevance auparavant. Son montant est de 100 euros. Elle est due par les propriétaires de téléviseurs et de postes de radio mais les ordinateurs, tablettes et smartphones ne seront pas concernés. Les deux tiers du financement de la RAI sont assurés par la redevance. Le reste dépend de la publicité.

En Autriche

Tous les ménages qui comportent au moins une radio ou une TV doivent également s’acquitter d’une taxe. Elle coûte de 251 à 320 euros par an, soit 55 centimes d’euros par jour pour 4 chaînes de TV, trois radios nationales et 8 radios régionales ainsi que l’info en ligne. La redevance part aux trois quarts pour le service public ORF, selon le Blick.

Au Danemark

Les Danois doivent payer depuis 2013 une redevance télévisuelle de 2414 couronnes, soit 325 euros, tandis que la redevance radio est elle de 320 couronnes (43 euros). Les citoyens paient donc en tout 368 euros, soit un prix très proche de la redevance suisse. Ceci pour capter 6 chaînes de TV et plusieurs stations de radio.

En Espagne

En Espagne il n'y a pas de redevance TV. C’est le gouvernement, via les impôts, qui finance directement la télévision espagnole TVE, la radio nationale RNE, la télévision publique régionale ainsi que l’agence de presse EFE.

Au Portugal

Il n’y a pas de redevance proprement dite au Portugal, mais les citoyens doivent payer une taxe prélevée sur les factures d’électricité pour financer la RTP (8 chaînes de TV et 8 radios). Un montant qui représente environ 12 euros tous les deux mois, soit 72 euros par an.

Aux Etats-Unis

Les Américains ne paient pas de redevance. Il doivent en revanche s’acquitter de taxes qui représentent environ 4 dollars par an et par personne. C’est la Corporation for Public Broadcasting (CPB), gérée par le Congrès, qui reverse ensuite cet argent aux médias publics. Mais il ne finance qu’à peine le 10% des chaînes de TV et de radio. Le reste est payé par des entreprises, des subventions ou encore le soutien des téléspectateurs et auditeurs, explique Swissinfo.ch.

En Chine

Financée d’abord exclusivement par le gouvernement chinois, CCTV, qui propose 22 chaînes de télévision gratuites, tire aujourd’hui la presque totalité de ses revenus de la publicité. Elle continue toutefois à toucher de petites subventions gouvernementales. Quant aux ménages chinois, ils doivent payer l’équivalent de 2,60 francs pour avoir accès à la télévision numérique.

(nxp)

Créé: 01.12.2017, 11h53

Articles en relation

Le PS dit non à l'initiative «No Billag»

Suisse Le comité directeur du parti socialiste suisse invite les citoyens à rejeter l'initiative le 4 mars prochain. Plus...

La SSR stoppée dans sa campagne par l'OFCOM

Initiative No Billag Selon la presse dominicale, la SSR aurait interrompu une campagne d'auto-promotion sur ses chaînes après l'intervention de l'Office fédéral de la communication. Plus...

Front romand contre l'initiative «No Billag»

Votations 4 mars Des élus des partis PDC, PLR, PS et Verts ainsi que des acteurs de différents milieux romands se sont réunis à Lausanne pour s'opposer au texte soumis au peuple en mars. Plus...

Le sort de la redevance se jouera le 4 mars

Votation La date du scrutin sur l'initiative «No Billag», qui propose de supprimer la redevance radio-TV, vient d'être fixée par le CF. Plus...

Le parlement refuse de couper dans la redevance

Initiative «No Billag» L'initiative dite «No Billag» a été rejetée lundi par l'Assemblée fédérale. Au peuple désormais de se prononcer. Plus...

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Johnny monument national. (Paru le 9 décembre)
(Image: Vallott) Plus...