Bébé retrouvé mort dans une cave: parents jugés

Canton de Saint-GallLes parents, tous deux des toxicomanes, sont accusés d'homicide volontaire envers leur fille. Son cadavre avait été découvert dans une cave.

C'est la police cantonale saint-galloise qui avait retrouvé le cadavre de la petite fille à la cave.

C'est la police cantonale saint-galloise qui avait retrouvé le cadavre de la petite fille à la cave. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Un couple sera jugé à Rorschach (SG) pour avoir gravement négligé leur bébé d'un an, qui en est mort. Les parents sont tous deux des toxicomanes.

Le tribunal d'arrondissement de Rorschach devra déterminer si le couple, une Allemande de 35 ans et un Suisse de 54 ans, se sont rendus coupables d'homicide volontaire. Le Ministère public st-gallois indique lundi dans un communiqué avoir adressé au tribunal l'acte d'accusation. Le procureur reproche également au couple d'avoir gravement violé le devoir d'assistance qu'ils avaient envers leur enfant.

Les parents auraient gravement négligé leur fille jusqu'à ce qu'elle en meure. Selon le communiqué du Ministère public, ils n'auraient pas suffisamment nourri leur fille et ne lui auraient pas permis de bouger assez pour son âge.

Ils ne lui auraient pas prodigué de soins médicaux ni veillé à son hygiène corporelle. Sans parler des contacts sociaux, qui étaient inexistants. De plus, ils auraient laissé leur enfant seule dans leur logement de Staad (SG), sans aucune surveillance, et ce pendant des heures.

Macabre découverte

Les faits remontent à l'été 2015. Les services de protection de l'enfance n'avaient pas trouvé trace du bébé lors d'une visite à domicile. Ils avaient alerté la police, soupçonnant une violation du devoir d'assistance.

C'est lors de la perquisition que la police avait retrouvé le cadavre de la petite fille à la cave. Les parents avaient été arrêtés et placés en détention provisoire.

La mère encourt une peine privative de liberté de 10 ans et le père une peine de 8 ans. Chacun se voit également reprocher de nombreuses infractions liées aux stupéfiants. (ats/nxp)

Créé: 12.02.2018, 12h00

Articles en relation

Les proches de prévenus ont droit au silence

Suisse Le Tribunal fédéral a débouté la justice bernoise qui n'avait pas informé de ses droits l'épouse d'un homme condamné pour pédophilie. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.