Parkings, éoliennes, alcool, le menu des votations cantonales

VotationsOutre les quatre objets fédéraux soumis au peuple le 18 mai, plusieurs cantons soumettent à leurs citoyens des objets importants. Petit tour d'horizon des principales votations cantonales.

Outre les votations fédérales, de nombreux objets cantonaux attendent les citoyens ce 18 mai.

Outre les votations fédérales, de nombreux objets cantonaux attendent les citoyens ce 18 mai. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Canton de Genève

Les citoyens genevois devront dire s'ils acceptent ou non d'octroyer un crédit d'un peu plus de 3 millions de francs pour financer à hauteur de 46,7% la construction de 5 parkings-relais (P+R) sur le territoire français voisin. Ces parkings offriraient plus de 800 places aux pendulaires. La France assumerait le reste du financement ainsi que les coûts pour l'entretien et le fonctionnement. Si le centre-droite et la gauche soutiennent le projet, celui-ci est en effet combattu via un référendum par le bloc MCG/UDC qui refuse de dépenser de l'argent pour des infrastructures françaises et qui considère qu'il s'agit d'un «cadeau» offert aux frontaliers avec les impôts genevois

Les Genevois se prononceront en outre une nouvelle fois sur l'initiative «Stop aux hausses des tarifs des TPG». La justice avait invalidé le scrutin du 3 mars 2013 en raison d'une irrégularité dans le texte soumis au vote. Celui-ci, initié par l'Association de défense et de détente de tous les retraités et des futurs retraités (Avivo), avait été accepté par 55,8% des votants. Le gouvernement et les partis au pouvoir s'étaient alors opposés à un texte qui met à mal la communauté tarifaire Unireso des TPG, des CFF et des Mouettes genevoises. L'initiative, uniquement soutenue par le MCG et Ensemble à Gauche, ferait en effet perdre 15 à 20 millions de recettes annuelles aux TPG, ce qui affecterait ses prestations.

Canton de Vaud

Pour la 3e fois, les Vaudois se rendront aux urnes pour se prononcer sur la sauvegarde de Lavaux via une nouvelle initiative de Franz Weber. Après deux victoires (54,9% des voix en 1977 et 80,9% en 2005), celui-ci a jugé que Lavaux était toujours en danger. Selon lui, les autorités n'ont pas fait leur travail correctement et la région continue à souffrir des bétonneurs et de la pression immobilière. Le texte décrit dans le détail ce qui devra être mis en œuvre et sera applicable au lendemain du vote. En face, le front est large et uni. Après une longue querelle juridique sur la validation du texte, le Conseil d'Etat vaudois a présenté un contre-projet censé barrer la route à Franz Weber, jugé trop intransigeant et excessif. Il a réussi à rallier les vignerons notamment.

Canton de Neuchâtel

C'est une première en Suisse: le canton de Neuchâtel se prononce sur sa politique en matière d'énergie éolienne. Deux projets s'opposent: une initiative dite «Avenir des crêtes», et un contre-projet du Grand Conseil neuchâtelois. L'initiative exige que soit soumis au peuple un plan d'affectation spécial pour chaque éolienne, antenne et installations similaires. Le texte du législatif lui délimite 5 zones prévues pour des parcs qui pourraient totaliser jusqu'à 59 éoliennes, ce qui représenterait 20% des besoins énergétiques totaux du canton de Neuchâtel.

Canton de Berne

Les opposants à l'énergie nucléaire auront les yeux tournés sur le canton de Berne qui doit se prononcer sur l'initiative «Mühleberg à l'arrêt», un texte déposé en 2012 qui demande un arrêt immédiat de la centrale. Pour ses opposants, à commencer par les Forces motrices bernoises qui ont annoncé l'arrêt pour 2019, l'initiative est irréaliste et le processus ne peut débuter que dans 5 ans, les autorités ayant besoin de temps pour garantir un arrêt sûr des installations. Mais pour les partisans du texte, l'arrêt immédiat de Mühleberg permettrait d'économiser de l'argent, parce que les bas prix de l'électricité ne couvrent pas les coûts de production.

Canton de Zurich

Les citoyens zurichois doivent se prononcer sur une initiative de la Croix bleue qui vise à interdire toute publicité pour l'alcool dans le sport, dans les stades et sur les maillots. Ceci dans le but de protéger la jeunesse. Actuellement, seule la pub pour les spiritueux est interdite dans les stades en Suisse. Du côté des opposants, les clubs et associations sportives qui estiment que le texte sera contreproductif pour le sport amateur. En effet, ils craignent que les livreurs de boissons refusent de prêter frigos ou tables lors de manifestations sportives amateur s'ils ne peuvent faire de la publicité pour l'alcool. Mais les initiants ont d'ores et déjà obtenu une avancée marquante: dès la saison prochaine, les joueurs zurichois ne pourront plus arborer de publicité pour de l'alcool sur leurs maillots.

Canton de Lucerne

Financer les bourses d'étude par ses entreprises privées: c'est l'objet principal sur lequel les Lucernois devront se prononcer. Si le projet du canton, concocté dans le cadre d'une nouvelle loi sur les bourses d'étude, est accepté, ce serait une première en Suisse. Mais il est très controversé. La gauche, ainsi que les étudiants le combattent via un référendum. Pour eux, il s'agit d'une privatisation du financement des études. Ils craignent en outre que les entreprises n'attribuent des bourses qu'aux étudiants les plus prometteurs et dans les domaines les plus profitables.

(nxp)

Créé: 18.05.2014, 11h37

Articles en relation

Un film et un quiz sur le vote à Lavaux

Votations Le camp Weber a publié une vidéo explicative. Ses opposants ont concocté un quiz, façon «histoire dont vous êtes le héros» Plus...

Un arrêt immédiat de Mühleberg coûterait un demi-milliard

Nucléaire Un oui à l'initiative «Mühleberg à l'arrêt» le 18 mai coûterait un demi-milliard de francs en dommages et intérêts, estime le groupe BKW/Forces motrices bernoises. Plus...

Les Genevois voteront à nouveau sur la mobilité

Votation du 18 mai L'initiative de l'AVIVO contre la hausse des tarifs des TPG, invalidée par le TF, figure à nouveau à l'ordre du jour à côté du cofinancement de P R en France voisine lors des votations du 18 mai. Plus...

Blocher et Weber, même combat, mêmes dangers

La Suisse est traversée par un courant conservateur. Ce vent aux relents de formol risque de souffler sur le canton de Vaud le 18 mai, à l'occasion de énième offensive de Franz Weber pour «sauver Lavaux». Plus...

Le face à face pour comprendre Sauver Lavaux III

Votation Une question, deux réponses: Béatrice Métraux (conseillère d'Etat) et Suzanne Debluë (secrétaire de l’Association Sauver Lavaux) défendent leur vision de l'avenir de Lavaux devant la caméra de 24 heures. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.