Passer au contenu principal

Parmelin persiste et signe sur les complices des terroristes

Le conseiller fédéral explique pourquoi il attaque frontalement les opposants à la loi sur les services secrets. Il répond aussi sur le crash du FA 18, sur le chef de l'armée et le poids des Romands.

JEAN-PAUL GUINNARD -A

La campagne pour donner plus de moyens au Service de renseignement de la Confédération (SRC) bat son plein. Interview avec Guy Parmelin qui mène son premier combat en votation en tant que conseiller fédéral.

Quelle est selon vous la raison principale pour donner plus de moyens aux services secrets suisses?

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.