Parmelin veut séduire les jeunes et les femmes

SuisseLe DDPS veut inviter des représentants des jeunes et des femmes dans un nouveau groupe de contact. But: mieux les convaincre dans le renouvellement des avions de combat.

Guy Parmelin veut éviter un nouvel échec pour les futurs avions de combat.

Guy Parmelin veut éviter un nouvel échec pour les futurs avions de combat. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Département fédéral de la défense de la protection de la population et des sports (DDPS) a tiré les leçons de l'échec du Gripen dans les urnes en 2014. Parmi les causes communément admises à l'époque figuraient la désunion des officiers supérieurs ainsi que le rejet de la part de la société civile.

Si le département de Guy Parmelin peut agir sur la première cause, il entend également influencer sur la seconde. Comme l'explique la Nordwestschweiz , le DDPS a invité 19 «organisations relevant de la politique de sécurité et de la politique militaire» à participer à un groupe de contact.

Des jeunes et des femmes

En cas d'intérêt de leur part, ils se rencontreront à six reprises à Berne et à Thoune d'ici novembre 2019 dans le cadre du projet «Air2030» pour échanger avis et questions. «Il s'agit d'identifier les points faibles et de permettre un large soutien», écrit le DDPS. La première réunion aura lieu dans une semaine.

Parmi les organisations invitées figurent sans surprise la Société des Officiers des Forces Aériennes (AVIA) ou encore le Groupe Giardino. Mais on retrouve également l'Alliance F, organisation faîtière des femmes, et le Conseil Suisse des Activités de Jeunesse (CSAJ).

Ces groupes ont été invités non pas en raison de leur expertise politico-militaire mais parce que «probablement trop peu d'attention a été accordée aux intérêts, questions et préoccupations des femmes et des jeunes» lors du dernier vote, explique un porte-parole du DDPS.

Les politiciens pas les bienvenus

Absents de taille dans la liste des invités: les partis politiques. Ceux-ci figuraient pourtant tout en haut du groupe de soutien mis sur pied par Guy Parmelin pour appuyer les préparatifs du renouvellement des forces aériennes.

Le DDPS indique que, contrairement à ce groupe, le nouveau groupe de contact n'a pas pour tâche de formuler des recommandations, mais de rester en contact avec les organisations. Un lien dont les partis disposent déjà. «Les politiciens reçoivent leurs informations par le biais de leur appartenance aux commissions de politique de sécurité.»

Le DDPS a donc demandé aux organisations ne pas déléguer de politiciens dans ce groupe de contact. «Aucun parlementaire actif ne devrait être nommé pour éviter les accusations d'avantages en matière d'information», écrit le département.

Un automne qui sera chaud

La création de ce groupe de contact intervient alors que le Conseil fédéral doit décider d'ici novembre des prochaines étapes de la procédure d'acquisition des nouveaux équipements de l'armée de l'air ainsi que du cadre financier.

Guy Parmelin ne cache pas sa préférence pour une planification qui verrait les futurs avions de combat et le nouveau système de défense aérienne combinés avec un prix fixe. Mais il est quasiment certain que les adversaires d'un tel projet, la gauche en tête, lanceront un référendum. La procédure de consultation est en cours jusqu'au 22 septembre.

Le montant de huit milliards de francs que le Conseil fédéral entend «dépenser tout au plus» suscite également des résistances. Les milieux de l'armée exigent «au moins» une enveloppe de neuf milliards de francs, soit la somme que Guy Parmelin avait réclamée à l'origine à ses collègues du Conseil fédéral au printemps.

Créé: 20.08.2018, 11h01

Articles en relation

Défense aérienne: les 8 milliards soumis au référendum

Suisse Guy Parmelin a mis en consultation un arrêté de planification sur l'achat des nouveaux jets. Plus...

Avion de combat: le GSsa lancera le référendum

Suisse Guy Parmelin a à peine annoncé qu'un référendum pourra être lancé contre les futurs jets que le Groupe pour une Suisse sans Armée s'est lancé dans la bataille. Les Verts sont prêts eux aussi. Plus...

Retrouvez le direct sur Parmelin et les avions de combat

Suisse Le ministre de la Défense veut présenter l'achat des nouveaux jets sous la forme d’un arrêté de planification pouvant être soumis à référendum. Suivez sa conférence de presse en direct. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.