Passer au contenu principal

Les patients sont à nouveau les boucs émissaires de la santé

Des propositions veulent responsabiliser les citoyens face à la hausse des coûts. Sont-ils les vrais coupables?

Keystone

Assurés, vous êtes la cible des autorités! «Par le passé, on tapait surtout sur les assureurs et les hôpitaux, note Jérôme Cosandey, futur directeur romand d’Avenir Suisse. Depuis le début de l’année, le débat s’est élargi. On s’en est pris aux médecins et désormais, les patients sont à nouveau au cœur du débat.» Plusieurs propositions avaient déjà été faites pour les responsabiliser. On se souvient que l’ancien conseiller fédéral Pascal Couchepin voulait par exemple instaurer une taxe de consultation de 30 francs pour éviter qu’ils ne se rendent chez le médecin pour des broutilles. Des annonces récentes en appellent à nouveau à leur porte-monnaie et à leur responsabilité.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.