Passer au contenu principal

Le patois ressuscite à l’école d’Evolène

Depuis novembre, des cours facultatifs de dialecte local sont proposés aux élèves. Un projet pilote auréolé de succès

«Pas des échelles! Dè gèssél ! Répétas .» Aliette Beytrison désigne le dessin d’étoiles affiché au tableau noir. Les élèves obéissent et répètent le mot, encore et encore. A l’école d’Evolène, en Valais, à la fin de l’année 2011, le thème du cours tourne logiquement autour de Noël. L’étonnante langue enseignée, incompréhensible pour des oreilles profanes? Le patois d’Evolène.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.