Passer au contenu principal

SuisseLe patron des CFF fâche Simonetta Sommaruga

Andreas Meyer a révélé que la nouvelle cheffe du DETEC est contre la concurrence dans les transports publics, contrairement à Doris Leuthard. Sauf que c'était confidentiel.

Andreas Meyer.
Andreas Meyer.
Keystone

Le patron des CFF, Andreas Meyer, s'est mis à dos le Département fédéral des transports (DETEC). En effet, il a relayé auprès de sa direction, la semaine dernière, des propos confidentiels échangés avec la nouvelle ministre chargée du département, Simonetta Sommaruga.

Dans son discours prononcé lors du bilan de l'exercice 2018 et qu'a pu lire l'«Aargauer Zeitung», Andreas Meyer a expliqué que ses premiers contacts avec la socialiste avaient été «agréables» et précisé que «nous obtiendrons certainement plus de soutien de sa part sur certaines questions». Il a également dévoilé que l'ouverture du rail à la concurrence avait été abordée. Et que Simonetta Sommaruga avait indiqué que, si elle trouvait «la concurrence fondamentalement bonne», elle y était toutefois opposée pour les transports publics.

Une position qui contraste avec celle de sa prédécesseuse, Doris Leuthard, qui, elle, souhaitait davantage de concurrence. Le patron des CFF était parfaitement conscient du caractère explosif de son information, au point qu' il a demandé aux cadres présents de ne pas la publier tout de suite sur Twitter, explique le journal.

Interrogé, le DETEC n'a pas souhaité commenter le discours d'Andreas Meyer. Il s'est contenté de confirmer que le patron des CFF avait eu une discussion avec Simonetta Simmaruga au sujet de questions ferroviaires importantes. Mais il a exprimé son mécontentement. «Ces entretiens sont confidentiels et nous attendons de nos interlocuteurs qu'ils respectent cette confidentialité», a fait savoir un porte-parole.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.