Pause parlementaire après la coke et les faux billets

Conseil national Après avoir fait la une des journaux pour avoir amené de la drogue et des fausses coupures sous la Coupole, le conseiller national Luzi Stamm annonce avoir besoin de repos.

Luzi Stamm ne reviendra pas lundi à Berne pour la deuxième semaine de la session de printemps.

Luzi Stamm ne reviendra pas lundi à Berne pour la deuxième semaine de la session de printemps. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le conseiller national Luzi Stamm prend une pause parlementaire. Il a besoin de repos après avoir fait les titres des médias pour s'être présenté au Palais fédéral avec des faux billets et de la cocaïne.

Communiqué commun

Le conseiller national UDC argovien ne reviendra pas lundi à Berne pour la deuxième semaine de la session de printemps à laquelle il ne participera plus. Lui et le président de la section cantonale de l'UDC, Thomas Burgherr également conseiller national, l'ont annoncé samedi dans un communiqué après en avoir convenu en commun.

L'UDC argovienne souhaite un bon rétablissement à Luzi Stamm, 66 ans et depuis 28 ans sous la Coupole. Elle espère qu'il reprendra bientôt ses activités de conseiller national, ajoute la section dans le communiqué. Cette dernière évoque tout au plus un besoin de repos pour M. Stamm.

Cocaïne et faux billets

Coup sur coup la presse a révélé que Luzi Stamm était entré au Palais fédéral avec une mallette contenant un million d'euros en fausses coupures lors de la session d'hiver, puis avec de la cocaïne achetée dans la rue à Berne, la semaine dernière. Dans le premier cas, l'élu, qui est aussi avocat, a déclaré que la mallette appartenait à un client et qu'il ne voulait pas en dire plus en raison du secret professionnel.

A propos du gramme de cocaïne, il a affirmé s'être procuré la drogue pour mieux dénoncer ce trafic et alerter le monde politique. La police cantonale bernoise a annoncé qu'elle allait examiner comment le conseiller national s'est procuré la drogue et d'où elle vient. Un rapide test a révélé qu'il s'agissait bien de cocaïne. (ats/nxp)

Créé: 09.03.2019, 20h32

Articles en relation

Après la cocaïne, des fausses coupures à Berne

Palais fédéral L'UDC Luzi Stamm, qui a amené cette semaine de la drogue au Palais fédéral, n'en était pas à son coup d'essai. Il avait déjà amené 1 million de faux euros en décembre. Plus...

Un parlementaire UDC en possession de cocaïne

Suisse Le conseiller national Luzi Stamm a acheté de la drogue auprès d'un musicien de rue à Berne pour mieux pouvoir dénoncer ce trafic. Il se rend punissable aux yeux de la loi. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 septembre 2019
(Image: Valott?) Plus...