Paysannes de Suisse contre l'initiative «Pro Service Public»

Votations du 5 juinL'Union suisse des paysannes et des femmes rurales (USPF) rejette à l'unanimité l'initiative «Pro Service Public», soumise au vote le 5 juin.

Image: Image d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Avec ce texte, le maintien et l'amélioration nécessaires des services de base seraient péjorés, ce qui provoquerait une diminution du service public, écrit l'USPF mercredi dans un communiqué. Les paysannes et femmes rurales craignent des inconvénients importants, surtout pour les régions de montagne, les régions limitrophes et pour les habitants de l'espace rural en général.

L'initiative est peut-être bien intentionnée, mais le titre et le contenu sont trompeurs, selon l'organisation.

Quant à la modification de la loi sur la procréation médicalement assistée (diagnostic préimplantatoire), autre objet des votations du 5 juin, l'USPF laisse la liberté de vote, considérant qu'il s'agit d'une décision personnelle basée sur des réflexions morales et éthiques.

Enfin, les paysannes sont opposées au revenu de base inconditionnel, qui impliquerait des impôts supplémentaires et «chargerait énormément l'économie nationale». Le système de la sécurité sociale ne serait ni complètement remplacé ni simplifié, argumentent-elles. (ats/nxp)

Créé: 05.05.2016, 11h26

Articles en relation

La Gauche rejette la nouvelle loi sur l'asile

Votations 5 juin Le parti estime qu'elle est nuisible et inefficace. Il rejette aussi l'initiative Vache à lait, mais approuve celle sur le service public et le revenu de base inconditionnel. Plus...

L'UDC tire à boulets rouges sur la révision de l'asile

Votations 5 juin Le parti a lancé lundi sa campagne en faveur du référendum contre la loi sur lequel les Suisses doivent se prononcer en juin. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 13 novembre 2018
(Image: Bénédicte) Plus...