Le PDC présentera au moins une femme

Succession LeuthardLes candidats auront jusqu'au 25 octobre pour sortir du bois, a expliqué la direction du parti. Il y aura au moins une femme sur le ticket.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le président du PDC Gerhard Pfister et le chef du groupe parlementaire Filippo Lombardi ont expliqué vendredi devant la presse e processus de nomination à la succession de la conseillère fédérale Doris Leuthard. Les candidats auront jusqu'au 25 octobre pour sortir du bois et être choisis par les sections cantonales. Il y aura au moins une femme sur le ticket, ont-ils assuré.

La course sera ouverte à tous les cantons, pas seulement ceux de l'est de la Suisse ou de Suisse centrale, a précisé Filippo Lombardi. «L'évaluation politique sera faite ensuite.» Un comité de sélection interne au parti, présidé par le Tessinois et Gerhard Pfister et composé des conseillers nationaux Ida Glanzmann (LU), Jean-Paul Gschwind (JU), Markus Ritter (SG), ainsi que des sénateurs Brigitte Häberli (TG) et Beat Vonlanthen (FR) choisira ses poulains. Il décidera aussi si le ticket présentera un, deux ou trois noms.

Devant des juges

Ceux-ci seront ensuite auditionnés par une commission d'examen externe et indépendante dirigée par l'ancien juge fédéral Heinz Aemisegger et l'ancienne juge d'instruction Judith Fischer. La commission mènera des entretiens confidentiels avec les papables, mais devra obtenir l'accord des candidats pour effectuer des recherches. Elle signalera s'il y a des questions ouvertes à approfondir sans toutefois entrer dans les détails, ont indiqué les deux hommes. Il s'agit de laisser la possibilité aux candidats de se retirer sans que le contenu de l'enquête soit rendu public. La commission fera ensuite part de ses conclusions au comité de sélection.

Les candidats seront ensuite auditionnés par le groupe parlementaire PDC aux Chambres. Celui-ci décidera lors de sa séance des 16 et 17 novembre ceux et celles qu’il proposera à l’Assemblée fédérale.Les auditions dans les autres groupes pourront ensuite commencé dès le 27 novembre. Pour rappel, l'élection au Conseil fédéral se tiendra le 5 décembre.

Quant aux qualités que devra avoir le ou la futur-e ministre, Gerhard Pfister a estimé qu'il devrait être un bon conseiller fédéral, avec une bonne maîtrise des dossiers et des qualités de commandement, sans forcément une expérience de direction. Il faudra qu'il ou elle soit collégial. En outre, il ou elle devra être plurilingue, intègre et compétent.

Créé: 28.09.2018, 11h46

Articles en relation

Comment remplacer «l'irremplaçable»?

Démission de Doris Leuthard «Animal politique», «vraie femme d'exécutif», «politicienne exceptionnelle»: comment remplacer «l'irremplaçable» Doris Leuthard, se demandent vendredi tous les quotidiens suisses. Plus...

L’énigme Pfister au Conseil fédéral n’est pas tout à fait levée

Succession de Leuthard Le président du PDC apparaissait comme le favori à la succession. La route lui semble barrée. Mais un autre fantôme rôde. Plus...

Aucun candidat naturel ne se dégage au PDC

Succession de Leuthard Le Parti démocrate-chrétien dispose d'une liste de papables solides, sans favori pour l'heure. Plus...

La double vacance ouvre le jeu des successions

Conseil fédéral Le départ simultané de Johann Schneider-Ammann et Doris Leuthard va accroître la pression féminine et des régions non représentées sur le PLR et le PDC. Plus...

Les partis saluent une forte personnalité

Démission Leuthard Pour le PDC, Doris Leuthard a été «l'une des plus grandes conseillères fédérales de ces dernières années». La plupart des autres partis saluent son rôle sur l'atome. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 septembre 2019
(Image: Valott?) Plus...