Passer au contenu principal

SuisseLe PDC Valais romand ne veut pas d'Eric Stauffer

L'ancien politicien star de Genève avait annoncé à la presse qu'il allait rejoindre les rangs du PDC du Valais romand. Une manœuvre que le parti n'a pas appréciée, rejetant sa candidature.

Retiré de la vie politique genevoise, Eric Stauffer souhaitait rebondir en Valais où il s'est établi.
Retiré de la vie politique genevoise, Eric Stauffer souhaitait rebondir en Valais où il s'est établi.
Keystone

Le PDC du Valais romand ne veut pas dans ses rangs d'Eric Stauffer, ex-patron du Mouvement citoyens genevois (MCG) et de Genève en marche (GeM). Le politicien reste serein, a-t-il fait savoir vendredi soir à Forum sur la RTS.

La décision a été prise conjointement par la section d'Arbaz, les responsables du parti au niveau du district de Sion et le comité central du PDC du Valais romand (PDCVr), a dit vendredi soir Stéphane Pillet, coordinateur du PDCVr du Valais romand à Keystone-ATS, revenant sur une information de la RTS.

Selon lui, les dirigeants du PDC ont peu apprécié qu'Eric Stauffer dépose sa demande d'adhésion et informe dans la foulée la presse, court-circuitant le processus habituel d'adhésion.

Eric Stauffer avait fait sa demande d'adhésion au PDC du Valais romand (PDCVr). Il souhaitait se mettre à la disposition du parti pour les élections fédérales.

Dévolu sur le PDC

Retiré de la vie politique genevoise, Eric Stauffer aimerait rebondir en Valais où il s'est établi. Il a passé en revue les différents partis du canton et jeté son dévolu sur le PDC du Valais romand.

Eric Stauffer est passé au bureau du PDCVr jeudi pour remplir le formulaire d'adhésion, a indiqué le parti à Keystone-ATS, confirmant une information diffusée vendredi dans les médias valaisans.

Eric Stauffer, cofondateur du parti antifrontaliers MCG, a démissionné en 2016 et lancé la nouvelle formation politique Genève en marche (GeM). Cette dernière a été dissoute car elle n'a obtenu que 4,1% des voix lors des élections cantonales genevoises en avril 2018.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.