Passer au contenu principal

Pesticides: Greenpeace fait de la pseudoscience

Une étude de l’association écologique affirme que manger bio réduit l’exposition aux pesticides. Problème: la méthode employée ne vaut rien

L'exposition aux pesticides durant la période prénatale et lors la petite enfance est dangereuse pour le développement de l’enfant.
L'exposition aux pesticides durant la période prénatale et lors la petite enfance est dangereuse pour le développement de l’enfant.

Est-il meilleur pour la santé de consommer des aliments issus de l’agriculture biologique plutôt que des produits cultivés avec des produits chimiques? La filiale suisse de Greenpeace prétend répondre à cette épineuse question. «Nous avons analysé les urines de 20 personnes vivant en Suisse, dix d’entre elles consommant une forte proportion d’aliments bio, les dix autres en mangeant nettement moins», explique Françoise Debons Minarro, porte-parole Biodiversité et toxiques de l’ONG.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.