Petit tour en train pour Merkel, Hollande, Renzi et les autres

Le train emportant Angela Merkel, François Hollande, Matteo Renzi et Johann Schneider-Ammann à travers le tunnel du Gothard est arrivé à bon port.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les festivités se poursuivent côté tessinois à Pollegio avec les allocutions officielles. Le soleil brille.

Les VIP ont voyagé en première classe, entre eux, sans médias, à l'exception de la radio et de la télévision alémaniques. Angela Merkel et le président de la Confédération Johann Schneider-Ammann se sont entretenus, alors que Matteo Renzi discutait avec François Hollande en français.

«Le St-Gothard est le plus bel ouvrage qu'il ait été possible d'imaginer et de réaliser», a déclaré François Hollande à la télévision suisse dans le train qui le menait à Pollegio (TI). Le président français a souligné le rôle économique et touristique que le nouveau tunnel ferroviaire allait jouer.

«C'est une grande aventure européenne», a remarqué le chef de l'Etat français, précisant que même si la Suisse n'est pas membre de l'Union européenne, elle contribue à son intégration. Il a comparé le Gothard au tunnel sous la Manche et au futur tunnel reliant Lyon (F) à Turin (I).

Merkel et Renzi félicitent la Suisse

«C'est une impression merveilleuse, surtout si l'on pense que nous sommes sous plus de 2000 mètres de roche. Mais je me sens en sécurité», a déclaré Angela Merkel à la RTS, connaissant «la précision des architectes suisses». La chancelière allemande a félicité la Suisse pour la ponctualité avec laquelle elle a pu ouvrir le tunnel, et son respect du budget.

Matteo Renzi a quant à lui mis en avant un ouvrage fondamental, essentiel, «une voie qui sera utile non seulement à la Suisse, mais à tout le continent». Le Premier ministre italien a remercié la Confédération pour tout le travail effectué. Insistant sur la valeur symbolique de l'ouvrage, il a vu dans le tunnel de base du Gothard un beau signal unificateur.

Heureux de ce que la mobilité en Europe progresse, les leaders allemand et italien ont tous deux souligné qu'il restait encore du travail, en Allemagne comme en Italie, pour achever les voies d'accès au tunnel. «Nous sommes en retard», a admis la chancelière. Ils ont cependant assuré que tout était mis en oeuvre pour terminer ces chantiers au plus vite.

Exceptionnellement, le tunnel était illuminé lors du trajet des VIP. A part la locomotive «Gothard 2016», le train était tout à fait normal. Pour des raisons liées au programme de la cérémonie, il roulait un peu plus lentement que la normale. Il a mis environ 30 minutes pour traverser le tube.

A l'arrivée des chefs d'Etats et des conseillers fédéraux, qui sont sortis en premier, un apéritif était prévu. Le président de la Confédération Johann Schneider-Ammann et les dirigeants européens devaient ensuite prononcer leurs discours. (ats/24 heures)

Créé: 01.06.2016, 14h46

Articles en relation

Le Gothard salué par les médias étrangers

Chantier du siècle Des quotidiens allemands aux journaux français en passant par les Britanniques, de nombreux médias évoquent l'inauguration du tunnel. Revue de presse. Plus...

Le tunnel du Gothard ouvre en grande pompe

Cérémonie Plus de 1000 invités et les sept conseillers fédéraux sont attendus ce mercredi pour inaugurer l'ouvrage. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.