Pétition pour sauver la douane de Romanshorn

ThurgovieParallèlement aux actions d'élus fédéraux, 25'000 personnes ont signé un texte demandant que la Confédération renonce à fermer ce poste-frontière.

Image: Image d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Alors que la Confédération prévoit de fermer le poste de douane de Romanshorn (TG) pour réaliser des économies, une pétition munie d'environ 25'000 signatures a été déposée mardi à Berne pour s'opposer à cette mesure.

La récolte de signatures a été organisée par le PLR thurgovien. C'est une des actions lancées en Suisse orientale pour tenter de sauver ce poste de douane.

Le gouvernement thurgovien a déjà prévenu que la fermeture pourrait avoir des conséquences néfastes pour les sociétés de ferries qui assurent les liaisons entre Romanshorn et Friedrichshafen (All). Ces compagnies pourraient perdre annuellement jusqu'à 1 million de francs de recettes.

Les chambres de commerce des cantons de Thurgovie et Saint-Gall s'opposent aussi à la fermeture de la douane de Romanshorn, tandis que les conseillers aux Etats de Suisse orientale ont soutenu une interpellation en ce sens du conseiller aux Etats schaffhousois Hannes Germann.

Le programme de stabilisation 2017-2019 de la Confédération prévoit la fermeture de postes de douane afin de faire des économies de personnel. En Suisse orientale, les postes et bureaux de douane de Bargen (SH), Romanshorn, Buchs (SG) et Saint-Gall sont concernés. (ats/nxp)

Créé: 05.04.2016, 17h30

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.