Passer au contenu principal

«On peut arrêter de fumer seul, mais c'est la méthode la moins efficace»

7000 Romands participent au programme «J'arrête de fumer», lancé sur Facebook. Bien plus qu'un gadget, explique le médecin Jean-Paul Humair, directeur du Cipret-Genève

Image d'illustration.
Image d'illustration.
Keystone

Les organisateurs espéraient réunir entre 4000 et 6000 candidats. Au final, plus de 7000 Romands se sont inscrits au programme «J'arrête de fumer», lancé le 20 mars dernier. Succès incroyable pour la première méthode de sevrage tabagique sur Facebook. La recette, déjà testée par un projet pilote conduit sur 6 mois en Valais, est simple: utiliser la puissance des réseaux sociaux pour révolutionner la lutte contre le tabac.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.