Passer au contenu principal

Sur le pied de guerre, Bâle est prête à accueillir le grand bal des ministres

La Ville a mis en place un important dispositif afin d’assurer la sécurité de centaines d’invités

Les préparatifs vont bon train à Bâle. Le Conseil ministériel de l’OSCE s’ouvre demain.
Les préparatifs vont bon train à Bâle. Le Conseil ministériel de l’OSCE s’ouvre demain.
Reuters

Aux alentours de la Messeplatz, les Bâlois vaquent à leur quotidien sous la grisaille. Devant les portes du Centre de Congrès pourtant, les agents de sécurité sont anormalement nombreux. Une cinquantaine de policiers traversent tranquillement la place, portant gilet pare-balles et arme à la ceinture. Un autre groupe s’engage au coin de la rue, dépassant un petit détachement de militaires. Pas de doute, Bâle est prête à accueillir, jeudi et vendredi, le Conseil ministériel de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE). Près de 1200 délégués des 57 Etats membres sont attendus, dont des ministres des Affaires étrangères, ainsi que le secrétaire d'État des États-Unis, John Kerry.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.