Pierre Maudet à nouveau entendu en octobre

Voyage à Abu Dhabi Le conseiller d'Etat genevois sera à nouveau auditionné en octobre par le Ministère public.

C'est la première fois à Genève qu'un conseiller d'Etat en fonction est poursuivi par la justice.

C'est la première fois à Genève qu'un conseiller d'Etat en fonction est poursuivi par la justice. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le conseiller d'Etat genevois Pierre Maudet sera à nouveau entendu en octobre par le Ministère public dans le cadre de l'affaire de son voyage à Abu Dhabi. Vendredi, la première audition a été suspendue vers 20h00, a appris Keystone-ATS de sources convergentes.

Aucune indication sur son contenu n'a filtré. M. Maudet a été convoqué en tant que prévenu d'acceptation d'un avantage. Son immunité ayant été levée, il a dû s'expliquer sur son voyage aux Emirats arabes unis.

Levée de l'immunité

Il devait être entendu par les trois procureurs chargés de l'enquête, soit le procureur général Olivier Jornot, et les deux premiers procureurs Stéphane Grodecki et Yves Bertossa. Son ancien chef de cabinet Patrick Baud-Lavigne, qui a déjà été auditionné fin août, a rejoint ces personnes dans l'après-midi pour une séance de confrontation.

C'est la première fois à Genève qu'un conseiller d'Etat en fonction est poursuivi par la justice. Le Grand Conseil a accepté de lever son immunité la semaine dernière. Cette levée d'immunité était souhaitée par le magistrat qui avait admis publiquement avoir caché une partie de la vérité au sujet de son voyage à Abu Dhabi en 2015.

D'autres enquêtes

Pris dans la tourmente, il a perdu une grande partie de ses prérogatives. Le Conseil d'Etat lui a retiré la tutelle de la police et de l'aéroport. Il a également perdu la présidence du Conseil d'Etat. Sur le plan fédéral, il a renoncé à celle de la Conférence des directeurs cantonaux de justice et police (CCDJP).

En plus de l'instruction menée par le Ministère public, une sous-commission de la Commission de contrôle de gestion est chargée d'examiner le voyage controversé. Parallèlement, la Cour des comptes se penche aussi sur le séjour émirati de l'élu, en raison du lien qu'il pourrait avoir avec une concession accordée à la société Dnata par l'aéroport de Genève. (ats/nxp)

Créé: 29.09.2018, 13h42

Articles en relation

Pierre Maudet auditionné à nouveau en octobre

Voyage à Abu Dhabi Après s'être expliqué vendredi, le conseiller d'Etat genevois, suspecté d'avoir accepté un avantage, sera à nouveau entendu comme prévenu par le Ministère public en octobre. Plus...

Eric Stauffer brise le silence et défend Maudet

Genève L'ancien élu MCG, Eric Stauffer, livre dans un entretien au Matin Dimanche les coulisses du voyage controversé de Pierre Maudet, avant de prendre sa défense. Plus...

Rétrogradé, Pierre Maudet se confie

Genève A l'issue de la séance du Conseil d'Etat durant laquelle Pierre Maudet a «renoncé» à la présidence ainsi qu'aux dicastères de la Police et de l'aéroport, l'élu PLR a répondu à quelques questions. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.