Passer au contenu principal

Pierre Moscovici plaide pour les droits des frontaliers

Dans une interview accordée à la RTS, le ministre français de l'Economie demande la libre-circulation des frontaliers français «pour ceux qui sont déjà travailleurs en Suisse».

Le ministre français de l'Economie Pierre Moscovici.
Le ministre français de l'Economie Pierre Moscovici.
AFP

Après le vote sur l'immigration de masse, Pierre Moscovici demande la libre-circulation des frontaliers français «pour ceux qui sont déjà travailleurs en Suisse». Le ministre français s'est exprimé à la veille d'une rencontre à Berne avec son homologue Eveline Widmer-Schlumpf.

«Je viens en ami», dit Pierre Moscovici dans un entretien placé mercredi soir sur le site RTS Info. Le ministre français de l'Economie et des Finances se déclare dans l'attente de gestes «qui rassurent».

«Un vote qui ne peut pas rester sans conséquences»

Il réclame en particulier que la Suisse maintienne «les droits acquis» des quelque 150'000 frontaliers français venant travailler chaque jour en Suisse. Il demande «la libre-circulation pour ceux qui sont déjà travailleurs en Suisse».

Au sujet du résultat du scrutin sur l'immigration de masse, il souligne: «C'est un vote qui ne peut pas rester sans conséquences». Il affirme que François Hollande a été personnellement «touché» par le vote des Suisses. Justifiant le gel du programme Erasmus, il estime bon que l'Union européenne ait donné un signal sur un «principe essentiel».

Contentieux fiscal

Ex-député du département frontalier du Doubs, Pierre Moscovici doit rencontrer jeudi la ministre helvétique des finances Eveline Widmer-Schlumpf. La question fiscale, notamment un accord sur les droits de succession et l'échange automatique d'information, sera au coeur de cette visite.

Pierre Moscovici considère que «la Suisse doit être encore plus ouverte aux demandes d'informations» fiscales. Une ouverture qui s'inscrirait dans la logique de l'échange automatique qualifiée d'«inéluctable».

(ATS)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.