Passer au contenu principal

Armée de l'airLa dépouille du pilote du F/A-18 a été retrouvée

Le corps du militaire âgé de 27 ans a été identifié ce mercredi sur le site du crash dans la région du Susten.

Le pilote vaudois de F/A-18  a été enterré ce lundi au Temple de Payerne (VD). (Lundi 12 septembre 2016)
Le pilote vaudois de F/A-18 a été enterré ce lundi au Temple de Payerne (VD). (Lundi 12 septembre 2016)
Keystone
Un hommage aérien a été rendu.  (Lundi 12 septembre 2016)
Un hommage aérien a été rendu. (Lundi 12 septembre 2016)
Keystone
La police cantonale zurichoise a également envoyé un hélicoptère, et la REGA est prête à engager deux des siens. (Mardi 30 août 2016)
La police cantonale zurichoise a également envoyé un hélicoptère, et la REGA est prête à engager deux des siens. (Mardi 30 août 2016)
Keystone
1 / 12

Le pilote disparu lundi dans le crash du F/A-18 est décédé. Son corps sans vie a été découvert mercredi matin dans la région du Susten, sur le site de l'accident. La victime est un pilote militaire de carrière des Forces aériennes de 27 ans.

La dépouille du pilote a été retrouvée parmi les décombres du F/A-18 et a été clairement identifiée, annonce mercredi matin le Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports (DDPS) dans un communiqué.

Les membres de la famille sont informés et encadrés par une équipe d'assistance de l'armée. Le DDPS leur présente ses condoléances.

Les causes du crash font l'objet d'une enquête de la justice militaire. Selon le DDPS, les débris de l'appareil seront déblayés ces prochains jours. Sis à 3000 mètres, le site de l'accident est particulièrement escarpé.

Site interdit d'accès

Randonneurs et alpinistes ne peuvent y accéder jusqu'à la fin des travaux d'évacuation. Par ailleurs, il est toujours interdit de survoler la région du col du Susten dans un périmètre de 9,3 kilomètres (cinq miles nautiques) et à une altitude de 5000 mètres.

Les vols d'entraînement des jets reprendront dès mercredi midi à partir de la base aérienne de Meiringen (BE) en accord avec skyguide, indique encore le DDPS.

Le F/A-18 était le deuxième avion à s'être envolé lundi de la base aérienne de Meiringen à 16h01, quinze secondes après le leader, dans le cadre d'un vol d'entraînement. Le pilote avait répondu selon les règles au premier contact radio. Il n'avait en revanche plus réagi au deuxième appel.

Repéré mardi

Après des recherches intensives, la carcasse de l'appareil a été repérée depuis les airs mardi dans la région de Hinter-Tierberg à 3000 mètres d'altitude. Les recherches ont été rendues particulièrement difficiles en raison du terrain situé en haute montagne et des conditions météorologiques défavorables.

En juin dernier, deux avions de chasse de type Tiger F-5E étaient entrés en collision au cours d'un entraînement aux Pays-Bas et l'un de ces appareils avait pris feu et s'était écrasé. Son pilote avait pu s'éjecter. En 2013, un F/A-18 avait heurté le versant d'une montagne dans le centre de la Suisse, provoquant la mort de son pilote et du passager.

ats/afp

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.