Plainte pour une annonce discriminatoire

Canton de FribourgDes associations professionnelles fribourgeoises poursuivies pour discrimination à l'égard de gens du voyage.

Une annonce, parue dans la presse, mettait en garde contre le fait de confier des travaux à des gens du voyage.

Une annonce, parue dans la presse, mettait en garde contre le fait de confier des travaux à des gens du voyage. Image: archive/photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Une annonce mettant en garde contre le fait de confier des travaux à des gens du voyage fait l'objet d'une plainte pour violation de la norme pénale contre la discrimination raciale dans le canton de Fribourg. Trois associations professionnelles fribourgeoises et deux associations suisses sont visées, ainsi que deux journaux.

Cette plainte déposée auprès du Ministère public fribourgeois par un particulier est soutenue par la Société pour les peuples menacés. Celle-ci voit dans la publication de cette annonce l'expression d'un «antitsiganisme croissant» en Suisse, a-t-elle commenté mercredi dans un communiqué.

L'annonce a été publiée mi-juin dans La Liberté et les Freiburger Nachrichten. Ses auteurs: l'Association fribourgeoise des maîtres plâtriers et peintres, le Groupement fribourgeois des carreleurs, l'Association fribourgeoise des entreprises de menuiserie, Holzbau Schweiz et l'Association des maîtres charpentiers et des fabricants de meubles suisses (VSSM).

Qualité critiquée

Ces associations écrivaient notamment que les travaux confiés à des gens du voyage seraient «bien souvent» réalisés «au mépris des prescriptions de sécurité et de protection de l'environnement les plus élémentaires». Elles ajoutaient que dans de nombreux cas, la qualité et la durabilité des travaux ne seraient pas garanties.

La Société pour les peuples menacés (SPM) estime que cette publication remet fondamentalement en cause la qualité et l'éthique du travail des membres des minorités yéniches, sinté et roms. Cela peut leur causer du tort sur le plan personnel, professionnel et économique, souligne-t-elle.

Du point de vue de la SPM, l'annonce a été publiée dans le but d'empêcher la concurrence. Pourtant, les activités de commerce des populations nomades «sont déjà fortement réglementées et contrôlées», dit-elle.

A noter que le lendemain de cet «Avertissement à la population», La Liberté avait publié des articles sur ce sujet. Elle avait notamment demandé l'avis de Martine Brunschwig Graf, présidente de la Commission fédérale contre le racisme (CFR). Cette dernière avait estimé que la façon dont le texte est rédigé, son aspect généralisant et les mots choisis étaient «stigmatisants». (ats/nxp)

Créé: 06.09.2017, 13h23

Articles en relation

Une ordonnance braque les gens du voyage

Suisse Les gens du voyage pourraient se voir privés d'autorisation de travail pour les commerçants itinérants au motif de trouble de l'ordre public. Plus...

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Le géant de l'or noir basé à Genève se fournit auprès d'une entreprise dont les droits de forage ont été obtenus par un homme, aujourd'hui sous enquête pour corruption.
(Image: Bénédicte) Plus...