Plateforme d'information sur le logement

La Confédération, aidée des villes et des cantons, s'est penchée sur le sort des habitations dans le pays.

Eviter le dépeuplement des régions de montagne représente un objectif pour la Suisse. (Photo d'illustration)

Eviter le dépeuplement des régions de montagne représente un objectif pour la Suisse. (Photo d'illustration) Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La politique du logement ne doit pas être fondamentalement réorientée, selon le groupe de travail composé de la Confédération, des villes et des cantons. Mais leur action doit être définie en fonction des défis à long terme et non des cycles du marché.

Le rapport final du groupe de travail, dont le Conseil fédéral a pris connaissance mercredi, enjoint les trois partenaires à poursuivre et renforcer leur collaboration avec le secteur d'utilité publique. Une plateforme d'information et de coordination voit ainsi le jour.

Ce sont avant tout les investisseurs et les propriétaires qui doivent relever les défis à long terme. A savoir, selon le groupe de travail: diminuer la consommation des ressources (énergie et surface), éviter le dépeuplement des régions de montagne et de l'espace rural et assurer une offre de logements pour les ménages de condition modeste et les groupes ayant des besoins particuliers, comme les personnes âgées.

Evolution du marché

Quant aux pouvoirs publics, ils doivent pouvoir orienter l'évolution du marché dans la bonne direction grâce à un cadre légal approprié, et par leurs activités d'information et d'encouragement. Le groupe de travail «demande à la Confédération, aux cantons et aux villes de poursuivre un engagement qui a fait ses preuves».

Le groupe de travail recommande par ailleurs «expressément» au Conseil fédéral de proposer le rejet de l'initiative populaire de l'Asloca «Davantage de logements abordables». Le texte veut inciter la Confédération et les cantons à encourager davantage la construction d'habitations à loyer modéré. Il demande que 10% des nouveaux logements soient déclarés d'utilité publique. (ats/nxp)

Créé: 11.01.2017, 15h00

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.