Passer au contenu principal

Le PLR fait un pari risqué sur le climat

À cinq mois des élections, le parti entame un virage écologiste. Mais à l’interne, certaines mesures suscitent la grogne.

Petra Gössi, présidente du PLR et Andrea Caroni, vice-président du parti, soulagés à l'issue du point presse.
Petra Gössi, présidente du PLR et Andrea Caroni, vice-président du parti, soulagés à l'issue du point presse.
Keystone

Quelques minutes avant de rejoindre la table des intervenants, Petra Gössi prend une profonde respiration. La présidente du PLR sait qu’elle joue gros ce vendredi à Langenthal (BE). Le virage écologiste du parti, c’est elle qui l’a initié. S’en est suivi un sondage auprès de la base qui a servi de point de départ au papier de position présenté lors de la conférence de presse du jour. À cinq mois des élections fédérales, ce changement de cap est risqué. Ça passe ou ça casse.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.